Ecoutez Radio Sputnik
    Un rhinocéros blanc

    Les Italiens s’appliquent à sauver le rhinocéros blanc du Nord

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    150

    Le rhinocéros blanc du Nord est un animal menacé d’extinction, mais grâce à un projet scientifique international et au laboratoire italien Avantea de Crémone, il serait possible d’enrayer la disparition de cette sous-espèce dont il ne reste désormais que deux femelles sur Terre. Sputnik s’est entretenu avec Cesare Galli, directeur du laboratoire.

    Ce projet a une très longue histoire. Il a été lancé en 2006 à Berlin par des collègues allemands qui ont eu l'idée de prélever des ovocytes sur des femelles, a raconté à Sputnik Cesare Galli, directeur du laboratoire Avantea à Crémone, en Italie.

    «Ils manquaient toutefois des compétences nécessaires en matière d'embryologie. […] En 2014, quand les ovocytes ont été prélevés, on nous a initiés au projet, en tant que laboratoire. Nous avons mis quatre ans à comprendre quels pourraient être les délais de fécondation», raconte le directeur.

    Et d'ajouter que cela n'a pas du tout été facile au vu de l'absence de données concernant cette espèce.

    «Il nous a fallu adapter progressivement les techniques que nous avions déjà utilisées avec des chevaux et le gros bétail à cornes. Nous nous sommes mis à travailler avec les rhinocéros blancs du Nord en 2015. Pourtant, il ne restait que deux femelles de cette sous-espèce, et les techniques n'étaient pas suffisamment perfectionnées. Aussi avons-nous décidé de commencer par des représentantes de l'autre sous-espèce, les rhinocéros blancs du Sud», précise M. Galli.

    Selon lui, c'est en 2017 que les premiers embryons de rhinocéros blanc du Sud ont été reçus. Ensuite, une technique jusqu'ici inédite a pu être maîtrisée, consistant notamment à féconder des ovules avec du sperme congelé de rhinocéros blanc du Nord.

    «Il nous faut encore perfectionner la technique de prélèvement d'ovocytes, car nous ne recevons pour le moment que 25 ovocytes sur 100 follicules prélevés, ce qui est très peu. Notre tâche est encore compliquée par les dimensions de l'animal. […] Il s'agit de réussir une implantation d'embryons sur une mère porteuse et des 16 mois de grossesse», conclut le directeur auprès de Sputnik.

    Bien que rien ne soit encore joué, les spécialistes attendent beaucoup de cette expérience qui pourrait potentiellement sauver d'autres espèces en voie de disparition.

    Comme beaucoup d'autres animaux, les rhinocéros sont menacés d'extinction à cause du braconnage, leurs cornes ayant des prétendues vertus médicinales très prisées en Asie.

    Lire aussi:

    Un bébé rhinocéros contre des «monstres d'acier»
    Sauver des animaux rares en les clonant?
    Un rhinocéros prend en chasse des visiteurs d'un parc safari (vidéo)
    Tags:
    animaux, disparition, extinction, sperme, ovocytes, rhinocéros, spécialistes, laboratoire Avantea (Italie), Sputnik, Cesare Galli, Asie, Berlin, Allemagne, Crémone, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik