Ecoutez Radio Sputnik
    Tesla

    Le constructeur Tesla est-il coupable de mensonge à grande échelle?

    © AFP 2018 JOSH EDELSON
    Sci-tech
    URL courte
    5618

    Un ancien employé de Tesla a accusé le constructeur automobile de tromper sciemment les investisseurs, notamment en ce qui concerne les Model 3 et leur quantité réelle. De plus, il accuse l’entreprise d’utiliser des pièces détachées d’occasion.

    L'ancien employé de Tesla Martin Tripp, licencié le 19 juin, a accusé la société d'avoir menti à ses investisseurs, relate The Washington Post. Il affirme que la marque a régulièrement surestimé le nombre de véhicules Model 3 produits. Il déclare aussi que Tesla a utilisé des batteries qui sont potentiellement dangereuses, ainsi que des pièces détachées déjà utilisées. Du coup, Martin Tripp a déposé une plainte auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) contre son ancien employeur. 

    Martin Tripp a raconté à The Washington Post que Tesla avait mené une politique douteuse afin d'égarer les investisseurs car, dans les faits, d'après lui, Tesla a produit 44% moins de véhicules que les chiffres officiels. Tesla a réfuté toutes ces accusations.

    Le 12 juin, Elon Musk a annoncé le licenciement de près de 4.000 employés de Tesla, soit 9% du personnel. Il a expliqué cette décision de réorganisation de la société comme étant nécessaire pour réduire les dépenses et rendre l'entreprise rentable. En mai, Tesla a rendu publiques des pertes d'un montant de 710 millions de dollars (611 millions d'euros) pour le premier trimestre 2018.

    Lire aussi:

    C’est fini les poissons d’avril: la banqueroute de Tesla plus rapide que prévu
    Tesla aurait espionné ses employés, selon un ancien salarié
    La pyramide Tesla commence-t-elle à s’écrouler?
    Tags:
    investissements, mensonge, justice, employés, plainte, accusations, véhicule, Tesla, Elon Musk
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik