Ecoutez Radio Sputnik
    New smartphones, iPhone 8 and iPhone 8 Plus, on sale at the GUM shopping center

    Ces applications capables de tuer votre smartphone

    © Sputnik . Valeriy Melnikov
    Sci-tech
    URL courte
    1141

    Des experts dans le domaine de la cybersécurité ont dressé une liste des applications mobiles les plus dangereuses pour les smartphones et qui comprend des applications très populaires y compris WhatsApp et Facebook Messenger.

    Une liste des applications mobiles les plus dangereuses pour les smartphones a été dressée par des experts dans le domaine de la cybersécurité comme le rapporte l'étude de la société Appthority pour le deuxième trimestre de 2018.

    Les applications les plus dangereuses pour les systèmes d'exploitation sont les messageries WhatsApp et Facebook Messenger. La troisième position des applications les plus dangereuses va à l'application mobile de navigation GPS Waze.

    En parlant des systèmes Android, les applications WhatsApp et Facebook ont également été reconnues comme les plus menaçantes. Cependant, la troisième position est occupée par la messagerie russe Telegram. Les chercheurs ont noté que Waze et Telegram ont été inclus dans la liste pour la première fois.

    Les messageries Facebook et WhatsApp ont reçu 7 points sur 10. Un score élevé signifie que les applications peuvent envoyer des données liées à l'entreprise aux serveurs, ou qu'elles ne respectent pas les politiques de sécurité. Par exemple, de nombreux services envoient des carnets d'adresses et des messages SMS, et désactive le protocole HTTPS.

    Les experts ont également parlé des catégories de programmes que les entreprises elles-mêmes ont mises sur liste noire pour éviter les fuites d'informations. Les messageries, les clients des réseaux sociaux et les services de rencontres en ligne sont le plus souvent mis à l'index.

    Lire aussi:

    Les bons comptes font les bons amis: Facebook veut faire des sous sur le dos de WhatsApp
    Autriche: les services spéciaux veulent espionner WhatsApp et Skype
    WhatsApp ne fonctionnera plus sur certains smartphones l’année prochaine
    Tags:
    cybersécurité, danger, smartphone, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik