Ecoutez Radio Sputnik
    Saturne

    L’espace n’est pas silencieux: les sons les plus bizarres du système solaire (audio)

    © Photo. NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute
    Sci-tech
    URL courte
    3102

    Bien qu'il n'existe aucun son dans l'espace, il est toujours possible pour nous les Terriens d'entendre les cris, les soupirs et les conversations entières des planètes.

    Jupiter
    © Photo. /JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Gerald Eichstädt /Seán Doran
    Chaque planète, étoile ou nébuleuse possède sa signature sonore propre à elle seule, mais la quasi-omniprésence de vide dans l'espace les rend absolument muettes. Or, les astrophysiciens ont bien un moyen de vous faire entendre les voix des corps célestes.

    Les chercheurs participant à la mission Cassini viennent de publier l'enregistrement d'une «conversation» entre Saturne et sa lune Encelade. Pour produire cette bande sonore, les spécialistes ont transformé les ondes de plasma se propageant de Saturne sur Encelade en des sons audibles.

    La bande initiale d'une longueur de 16 minutes a été ensuite «pressurisée» jusqu'à 28,5 secondes:

    Les chercheurs ont conclu que Saturne et Encelade interagissent d'une manière très intense. Ainsi, Encelade constitue une importante source de plasma pour la magnétosphère de Saturne.

    L'agence spatiale américaine NASA a bien l'habitude d'amuser les Terriens avec les sons émis par les planètes du système solaire. Il y a deux ans, elle a publié les «cris» de Jupiter captés par la sonde Juno lors de son passage à travers son champ magnétique:

    Les données collectées par Juno ont été utilisées pour créer des fichiers sonores permettant d'entendre le moment précis où la sonde passe dans la magnétosphère de Jupiter qui protège la planète du vent solaire.

    La sonde Hyugens a enregistré en 2005 le son de sa descente dans l'atmosphère chargée de méthane de Titan, une des lunes de Saturne, face à des vents de plus de 400 km/h:

    Pour leur part, les enregistrements d'ondes électromagnétiques réalisés par les sondes Voyager 1 et 2 ont été ensuite traduits en de vraies symphonies minimalistes:
    Les sons émis par Uranus revêtent quant à eux un aspect plus chaotique et bien plus angoissant:

    Déjà sorties du système solaire, les sondes Voyager sont également parvenues à capturer les ondes émises par le plasma interstellaire:

    Or, le bruit provenant de l'atmosphère de notre planète, la Terre, s'avère plus bizarre, mais également plus «animé» et rassurant, surtout comparé à la musique glaciale de Jupiter, Saturne ou Uranus:

    Lire aussi:

    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Un séisme de magnitude 6,9 a frappé le Japon, l'évacuation de la population en cours après une alerte au tsunami
    Téhéran répond aux déclarations des USA qui menacent l’Iran d’une guerre
    Tags:
    ondes électromagnétiques, enregistrement, espace, planète, Voyager-2, Voyager-1, Juno, Cassini, NASA, Uranus, Jupiter, Encelade (lune de Saturne), Saturne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik