Ecoutez Radio Sputnik
    Lune de sang

    Lune de sang et opposition de Mars dans le ciel du 27 juillet: quid de risques?

    CC0 / pixabay/ ulrikebohr570
    Sci-tech
    URL courte
    Irina Tarassova
    5122

    Apocalypse, catastrophe, menace à la vie et à la santé… Des peurs circulent parmi les gens attendant le jour de l'éclipse lunaire et le rapprochement de Mars de notre planète. Des experts dans les domaines de l’astronomie, de la météo et de la médecine ont révélé à Sputnik à quoi il fallait s’attendre pendant cette période hors du commun.

    Au soir du 27 juillet 2018, les Terriens pourront contempler deux phénomènes extraordinaires: le jour de l'éclipse lunaire la plus longue du siècle, la Lune de sang, sera également marqué par un autre événement durant lequel Mars se retrouvera à une distance minimale de la Terre, comme l'indique la Nasa.

    Dans une interview accordée à Sputnik des experts dans les domaines de l'astronomie, de la météo et de la médecine ont expliqué si ces phénomènes pouvaient exercer une quelconque influence sur le Système solaire, la Terre et l'homme.

    Selon Gueorgui Gontcharov, chercheur principal de l'observatoire astronomique de Poulkovo, il n'y aura aucun impact physique sur notre planète, à la différence de Mars:

    «Il y a une influence complètement expliquée sur Mars: les tempêtes de poussière. C'est parce que Mars devient assez proche du Soleil en ce moment. Ses hémisphères sont orientés de manière à ce que sur les pentes de certains de ses reliefs, la poussière sèche et est facilement déplacée par le vent. Mais le rapprochement de Mars ne peut pas affecter la Terre».

    Marina Makarova, spécialistes du Centre hydrométéorologique de Russie, est du même avis, en rejetant l'idée d'une influence directe de ces évènements astronomiques sur la Terre et son climat:

    «L'influence sur le climat est indirecte. Oui, ces événements peuvent être à l'origine de certaines fluctuations dans l'atmosphère. Mais dans l'atmosphère entière il y a un large éventail de toutes sortes de fluctuations et mais aucune ne peut être évaluée concrètement. Et il serait incorrect de dire qu'aujourd'hui, à cause de la Lune, nous avons tel ou tel phénomène, comme un orage, par exemple».

    L'éclipse de Lune et l'opposition de Mars n'affecteront pas non plus la santé des Terriens, pourtant des gens impressionnables peuvent toujours trouver des signes d'une éventuelle influence, estime Alexeï Vodovozov, thérapeute et membre de l'Association des journalistes scientifiques:

    «Si une personne essaie de trouver des signes de l'influence de ces phénomènes sur son corps, je suis sûr qu'elle y parviendra. C'est une liberté pour les hypocondriaques. En réalité, cela n'aura aucun impact sur l'organisme».

    Selon Alexeï Vodovozov, «c'est la nature de notre conscience, nous essayons de trouver immédiatement une cause qui est à portée de main. Et cette nuit, nous aurons à portée de main une raison facile pour expliquer tous nos maux».

    Il est à noter que l'éclipse du 27 juillet 2018 est qualifiée de plus longue éclipse lunaire du XXIe siècle, car elle devrait durer environ 103 minutes.

    Depuis le continent européen, il sera possible de voir différentes phases de ce phénomène après le coucher du Soleil, tout comme depuis le Nord-Ouest de l'Afrique et l'Amérique du Sud. Le meilleur point de vue sur l'éclipse sera réservé à l'océan Indien, car il sera tourné vers la Lune.

    En France, les observateurs du ciel pourront contempler la deuxième partie de cette éclipse. Au moment où les Français verront apparaître la pleine Lune, elle sera déjà en train de prendre des couleurs rougeâtres. Ce phénomène est également connu sous le nom de Lune rousse ou de Lune de sang.

    Lire aussi:

    Super Lune de sang: pour quand ce phénomène rare? La date de son apparition révélée
    Profitez des éclipses solaires totales, elles sont comptées!
    La levée spectaculaire de la Lune «sanglante»
    Tags:
    éclipse lunaire, Mars, Lune, Terre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik