Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Des tissus d’embryons renferment une nouvelle forme géométrique

    CC BY 2.5 / Vojtech.dostal / Embryonic Stem Cells
    Sci-tech
    URL courte
    3101

    Des chercheurs ont découvert une nouvelle forme dans des tissus d'embryons. Désormais baptisée scutoid, elle pourrait servir à élaborer des organes artificiels car, grâce à elle, les cellules épithéliales restent fermement tassées quand les embryons grandissent.

    Des scientifiques viennent de définir une nouvelle forme baptisée scutoid, lors d'une étude des cellules épithéliales, les composantes d'embryons qui forment notre peau et doublent nos organes et capillaires. Ils pensent que la forme de scutoid est extrêmement efficace afin de tenir les cellules fermement imbriquées.

    Tout d'abord, un modèle informatique a été créé pour prédire quelles formes de cellules resteraient le plus efficacement en contact, à la fois dans des couches planes et courbes. Cette forme se terminait en forme de prisme, avec six côtés à une extrémité, cinq à l'autre, et une étrange surface triangulaire sur l'un des longs bords du prisme.

    En utilisant la microscopie et l'imagerie par ordinateur, l'équipe de chercheurs a confirmé que les cellules trouvées dans la salive et les cellules du poisson-zèbre étaient effectivement scutoid-formées. D'après leur article publié dans la revue Nature Communications ce vendredi, les chercheurs croient que ces cellules en forme de scutoid existent dans chaque couche courbée de cellules épithéliales, même chez les humains.

    «Vous n'avez pas d'habitude une occasion dans votre vie de nommer quelque chose qui sera avec un peu de chance là pour toujours», a déclaré le scientifique Buceta Gizmodo. Et d'ajouter: «Ce ne sera pas le cercle ou le carré, mais nous pourrions donner un nom à une nouvelle forme qui n'a jamais été observée dans la nature auparavant».

    La forme de scutoid a été appelée d'après la vue de haut en bas d'un scutellum (la partie de son thorax).

    Quand les embryons se développent, leurs tissus se courbent lorsqu'ils commencent à se former en organes. Les scientifiques estimaient que les cellules pouvaient rester imbriquées si elles étaient en forme de bouteille ou en colonne.

    Les scientifiques ont aussi noté que le scutoid pourrait être employé dans beaucoup de disciplines de la science, y compris la biologie médicale, puisque, par exemple, les cellules en forme de scutoid restent tassées pendant le développement et donc elles pourraient convenir pour cultiver des organes artificiels, parce qu'elles offrent une stabilité architecturale quand un tissu commence à se courber et se plier.

    Lire aussi:

    Produire du sang en laboratoire, c’est désormais possible!
    L’immortalité à portée de main? Des scientifiques découvrent une enzyme prometteuse
    Une substance capable «d’endormir» les cellules cancéreuses inventée
    Tags:
    forme, cellules, biologie, organes, embryon humain, science
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik