Ecoutez Radio Sputnik
    Un trou noir

    Les trous noirs ne seraient pas ce qu'ils semblent être

    CC0
    Sci-tech
    URL courte
    112218

    Une équipe de chercheurs de l'Université d'État de l'Ohio affirme avoir trouvé une faille dans la théorie la plus répandue dans la physique d’aujourd’hui, selon laquelle les trous noirs auraient un anneau de feu massif dévorant tout ce qui les approche.

    Une nouvelle étude des scientifiques de l'Université d'État de l'Ohio, dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of High Energy Physics, suggère que les trous noirs se comporteraient de la même manière que des boules de cordes géantes au moment où ils «aspirent» tout objet qui s'en approche.

    Il est à noter que la théorie la plus répandue à ce sujet part du principe que les trous noirs auraient un anneau de feu dévorant tout ce qui entre en contact avec eux.

    Les scientifiques supposent ainsi que la surface du trou noir pourrait toucher les objets avant même qu'ils n'atteignent ses régions les plus profondes et les plus chaudes.

    «La probabilité que l'électron frappe un photon depuis la source de rayonnement et se désintègre est négligeable et celle-ci diminue encore davantage si l'on prend en compte certains trous noirs plus imposants qui existent dans notre univers. Ce que nous avons réussi à démontrer dans notre nouvelle étude est une faille dans la théorie du mur de feu», a expliqué Samir Mathur, responsable des recherches, cité par le journal The Daily Mail.

    Ainsi, les chercheurs ont examiné ce qui pourrait arriver si un électron était soudainement aspiré dans un trou noir, dont la masse est comparable à celle de notre Soleil. Après avoir analysé les données obtenues, les physiciens ont constaté que la théorie du mur de feu ne fonctionnait pas dans cette équation.

    Le trou noir
    © AFP 2018 EUROPEAN SOUTHERN OBSERVATORY
    «La question est de savoir où le trou noir attrape les objets qui s'en approchent. Nous pensons qu'à mesure qu'un objet s'approche de l'horizon des événements, la surface du trou noir s'étend pour l'attraper avant que celui-ci n'atteigne la partie la plus chaude du la source de rayonnement», a noté M. Mathur.

    Donc, la théorie des cordes et non pas celle du mur de feu, a souligné le chercheur, pourrait expliquer ce phénomène.

    «Une fois qu'un objet tombe dans le trou noir, il s'enchevêtre dans les cordes. La théorie du mur de feu livre au contraire une explication facile à ce phénomène, en supposant que tout se désintègre en passant l'horizon des événements. Mais nous comprenons maintenant que de telles explications ne sont pas fiables, tout ce qui se passe à l'horizon des événements n'est à expliquer qu'avec des calculs détaillés dans le cadre de la théorie des cordes», ont conclu les scientifiques.

    Lire aussi:

    Des chercheurs ont découvert un endroit permettant à l'homme de devenir immortel
    Les étoiles tombent bien dans les trous noirs
    Comment les physiciens russes expliquent l'origine des trous noirs primordiaux
    Tags:
    théorie des cordes, trou noir, science, Ohio, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik