Sci-tech
URL courte
5224
S'abonner

Le radiotélescope CHIME installé en Colombie-Britannique a détecté le premier signal à des fréquences inférieures à 700 mégahertz, interprété par certains chercheurs comme un possible signe d'une vie extraterrestre.

Conçu pour capter les sursauts radio rapides (Fast Radio Burst, ou FRB, en anglais) provenant de l'espace profond, le radiotélescope CHIME (Canadian Hydrogen Intensity Mapping Experiment) mis en service en septembre 2017 en Colombie-Britannique vient de détecter le tout premier FRB à des fréquences inférieures à 700 MHz, relate The Astronomer's Telegram.

Il s'agit d'un domaine de recherche relativement nouveau qui est encore entouré de mystères. Bien que les FRB puissent être associés à des explosions de trous noirs, de nombreux observateurs de l'espace cherchent désespérément à y voir les signes d'une vie extraterrestre.

Pour leur part, les sceptiques soulignent qu'il se produit trop de FRB pour que ce ne soit pas un phénomène astrophysique naturel, tandis que leurs caractéristiques sont trop variables et aléatoires pour ne pas être d'origine naturelle.

À l'heure actuelle, les scientifiques du CHIME ne sont pas en mesure de tirer de conclusions concernant l'origine du signal capté par le télescope mais vont poursuivre leurs observations. Il semble que le nouvel appareil, incluant plus de 1.000 récepteurs radio, leur permettra de le faire, souligne The Astronomer's Telegram.

Lire aussi:

Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»
«Si Sarkozy soutient Macron pour 2022, il ne faudra pas se demander à qui Marine Le Pen doit son élection», dit Buisson
Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
Tags:
sursauts radio rapides (FRB), vie extraterrestre, radiotélescope, astronomie, espace, CHIME (Canadian Hydrogen Intensity Mapping Experiment), Colombie-britannique, Voie lactée, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook