Ecoutez Radio Sputnik
    Un Proton-M

    Les délais de clôture du programme de tirs des Proton russes dévoilés

    © AFP 2019 STR
    Sci-tech
    URL courte
    3210

    L'industrie aérospatiale russe se prépare à passer dans un avenir proche à la construction des fusées Angara, destinées à remplacer les Proton, beaucoup moins écologiques.

    Les fusées russes Proton ne seront plus lancées depuis le cosmodrome de Baïkonour après 2026, a annoncé à Sputnik une source au sein du comité aérospatial du ministère kazakh de l'Industrie de la défense.

    Auparavant, le président de Roscosmos, Dmitri Rogozine, avait annoncé que la construction des Proton serait arrêtée dans un avenir proche pour permettre de passer à celle des fusées Angara, beaucoup plus écologiques.

    Le Centre Khrounitchev doit actuellement construire les fusées Angara-A5 et Angara A5M.

    Par ailleurs, le PDG du groupe Energomach, qui fabrique les moteurs pour les Proton, a déclaré que leur production serait terminée d'ici fin 2018.

    Toutefois, le Centre Krounitchev prévoit de lancer d'ici 2025 24 Proton de diverses modifications.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    Proton, Centre Khrounitchev, Dmitri Rogozine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik