Ecoutez Radio Sputnik
    Pékin sous le smog

    La transformation de la Terre en une serre meurtrière présagée

    © AP Photo / Andy Wong
    Sci-tech
    URL courte
    6710

    Même si les termes de l’Accord de Paris sur le climat sont respectés, les températures moyennes sur Terre seront de 4 à 5°C supérieure à celles de la période préindustrielle, ce qui menace de transformer la planète en une serre et de rendre nombre de ses régions inaptes à la vie, selon EurekAlert.

    Une équipe internationale de chercheurs a publié une étude dans Proceedings of the National Academy of Sciences (Actes de l'Académie nationale des sciences des États-Unis) avertissant que même le respect des clauses de l'Accord de Paris sur le climat n'empêcherait pas les températures de se stabiliser sur Terre à une moyenne de 4 à 5°C supérieure aux températures préindustrielles, a annoncé EurekAlert.

    Actuellement, les températures moyennes mondiales sont légèrement supérieures à 1° C au-dessus de la période préindustrielle et augmentent de 0,17 ° C par décennie.

    Les chercheurs signalent cependant que les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas le seul facteur de la température sur Terre. Le réchauffement climatique induit par l'Homme pourrait déclencher d'autres processus qualifiés de rétroactions et ayant pour effet l'aggravation du réchauffement. Ces processus pourraient avoir lieu même si nous cessions d'émettre des gaz à effet de serre, selon les chercheurs.

    Parmi ces processus «rétroactifs» les chercheurs citent le dégel du pergélisol, la perte d'hydrates de méthane du fond océanique, une respiration bactérienne croissante, le dépérissement de la forêt amazonienne, la réduction des glaciers de mer antarctique et des calottes polaires.

    Pour éviter ce scénario sur Terre, les chercheurs insistent sur la nécessité non seulement de réduire les émissions de dioxyde de carbone et d'autres gaz à effet de serre, mais aussi de créer des stocks de carbone biologique, par exemple en améliorant la gestion des forêts et des sols, en conservant la biodiversité, mais aussi en développant des technologies qui éliminent le dioxyde de carbone de l'atmosphère.

    L'Accord de Paris de 2015 indique que l'humanité ne doit pas permettre que la température moyenne sur Terre augmente de plus de 1,5°C. Un réchauffement de 2°C provoquera des changements imprévisibles du système de circulation atmosphérique, notamment une intense fonte de glaces, ce qui aura pour effet une hausse du niveau des océans.

    Selon certains calculs, si la tendance au réchauffement se maintient, d'ici 2100 certaines mégapoles côtières seront immergées et certaines îles, comme les Maldives, disparaîtront.

    Lire aussi:

    Pourquoi le temps était si mauvais cette semaine dans le monde entier
    50 millions d’années en arrière: les gens pourraient «faire reculer» le climat de la Terre
    Londres et Shanghaï engloutis par l'océan: des images pas vraiment fantastiques
    Tags:
    Accord de Paris sur le climat, gaz à effet de serre, réchauffement climatique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik