Ecoutez Radio Sputnik
    Une comète

    Apocalypse reportée: l’intrus du nuage de Oort n’a pas pu détruire la Terre

    © NASA
    Sci-tech
    URL courte
    3160

    La comète surnommée Incroyable Hulk à cause de la taille de son nuage vert de poussière et de gaz devait approcher ce 7 août de la Terre à une distance minimale, provoquant éventuellement une impulsion électromagnétique fatale aux Terriens.

    En théorie, la comète surnommée l'Incroyable Hulk préparait une surprise très désagréable à notre Terre. En effet, après s'être avancée vers la planète bleue, elle aurait pu provoquer, selon les astronomes, une foudre violente générant une puissante impulsion électromagnétique qui aurait pu être fatale aux Terriens.

    La comète, qui doit son appellation à la couleur verte qui lui est conférée par des composés de carbone, a été aperçue pour la première fois le 23 septembre 2017. Et le 2 juillet dernier, les astronomes ont constaté qu'elle était devenue 16 fois plus brillante. Le noyau de la comète était entouré d'un énorme nuage de gaz d'un diamètre de quelque 260.000 kilomètres.

    L'Incroyable Hulk est arrivé dans le Système solaire depuis le nuage de Oort qui entoure notre système planétaire à grande distance.

    Toutefois, la comète n'est pas parvenue jusqu'à la Terre. Stanislav Korotki, directeur scientifique du laboratoire privé russe de Ka-Dar, a enregistré sa désagrégation. Selon lui, le noyau du corps céleste s'est décomposé le 15 juillet quand la comète est passée assez près du Soleil. Au moment du rapprochement, le noyau de glace de l'Incroyable Hulk a explosé.

    Selon les experts, de tels cas ne sont pas rares. Tous les ans, des dizaines de comètes du genre viennent «rendre visite» à notre Système solaire.

    Le 31 juillet, il a été annoncé que dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 août les habitants de notre planète pourraient observer la pluie d'étoiles filantes des Perséides. Les spécialistes estiment que si le ciel est dégagé, il sera possible de voir environ 60 à 70 météores par heure.

    Lire aussi:

    La pluie d'étoiles filantes des Perséides atteindra son pic le 12 août
    Un intrus détecté dans notre système solaire!
    Une comète brillante s’approche la Terre la semaine prochaine: quels risques court-on?
    Tags:
    foudre, carbone, étoiles filantes, comète, Soleil, Terre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik