Ecoutez Radio Sputnik
    A customer uses her new smartphone during the release of the iPhone 6s at an Apple store in Shanghai on September 25, 2015.

    Un iPhone à la place de la carte d’identité? Apple fait une nouvelle proposition

    © AFP 2018 JOHANNES EISELE
    Sci-tech
    URL courte
    109

    Apple a soumis une demande au bureau américain des brevets pour la technologie d'identification via un smartphone dans le but de transformer les iPhone en véritables cartes d’identité.

    Apple qui produit notamment des smartphones a demandé à utiliser l'iPhone comme une carte d'identité, comme le rapporte le portail Apple Insider. L'entreprise américaine a soumis une demande au bureau américain des brevets pour la technologie d'identification via un smartphone. Les données de ces nouvelles cartes d'identités sont censées être cryptées et permettre une identification par radiofréquence.

    Il est à noter que lors de la mise en œuvre de ce système, les propriétaires des smartphones Apple n'auront plus besoin d'avoir leurs papiers d'identité sur eux. Les passeports notamment seraient sur les iPhone et pourraient être utilisés même lors du contrôle des passeports ou du passage au service des douanes.

    «Les appareils sont déjà équipés de la technologie NFC (Near Field Communication — technologie de transfert de données sans fil entre les appareils à proximité) et peuvent contenir des données comme les empreintes digitales, des photos, des identifiants tactiles et des systèmes d'identification biométrique», a indiqué la source.

    Néanmoins, la société a ajouté que le dépôt d'une demande auprès du bureau américain des brevets ne signifie pas que le projet sera réalisé.

    Lire aussi:

    Le «pire cauchemar d’Apple» devenu réalité
    Still Watching You: l'iPhone collecte vos données, voici comment vous protéger
    Un nouveau hameçonnage guette les utilisateurs d’Apple
    Tags:
    carte d'identité, passeport, iPhone, Apple, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik