Ecoutez Radio Sputnik
    Stress

    Un produit simple désormais trouvé pour vous aider à gérer le stress au quotidien

    CC0 / Shivmirthyu
    Sci-tech
    URL courte
    2101

    Des scientifiques de l’université Harvard ont mené une expérience afin d’établir quel aliment aide à lutter contre le stress. Il est apparu que les œufs étaient le mieux adaptés pour lutter contre le stress.

    Selon les dernières expérimentations des chercheurs de l'université Harvard, l'alimentation impacte la libération d'hormones. Ils ont donc voulu trouver un aliment capable d'aider l'organisme humain à lutter contre le stress. De ce fait, ils ont découvert que les œufs étaient les plus aptes à améliorer la résistance au stress, relate le quotidien Komsomolskaïa Pravda.

    Les chercheurs ont fondé leur hypothèse sur une expérimentation antérieure. Les participants à cette expérience ont été divisés en trois groupes. Une alimentation spécifique a été imposée à chaque groupe. Les participants du premier ont seulement consommé des œufs qui génèrent des protéines dans l'organisme humain, le deuxième tiers des participants n'ont mangé que des céréales riches en fibres, quant au troisième groupe, ils ont consommé uniquement des flocons d'avoine instantanés.

    Ainsi, les scientifiques ont découvert que les personnes les plus résistantes au stress étaient dans le premier groupe. Cela s'explique par le fait que le blanc d'œuf et divers micronutriments du jaune bloquent une forte libération d'adrénaline, l'hormone du stress.

    Des capacités de résilience moins développées ont été remarquées parmi ceux qui n'ont mangé que des flocons d'avoine instantanés, car ils augmentent l'indice glycémique qui influence la rapidité d'absorption du sucre ce qui mène à des variations brusques de son niveau dans le sang. Les différences du niveau de sucre entraînent la libération d'acétylcholine, connue comme «l'hormone de la panique».

    Auparavant, des scientifiques britanniques et chinois avaient mené une étude dans laquelle il ressort que les personnes qui mangeaient au moins un œuf par semaine étaient moins susceptibles de mourir de maladies cardiovasculaires.

    Lire aussi:

    La France veut déployer un système de défense antiaérienne en Turquie en plein conflit autour des S-400
    Prisons françaises au bord de l’explosion: «Je n’aurais jamais cru ça possible»
    Un «nouveau» véhicule de la police française filmé de l'intérieur... son état se passe de mots (vidéo)
    Tags:
    œuf, sang, maladie, stress, influence, alimentation, consommation, chercheurs, nourriture, Harvard
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik