Ecoutez Radio Sputnik
    sommeil

    Un nouveau danger du manque de sommeil expliqué par la science

    CC0 / C_Scott
    Sci-tech
    URL courte
    232

    Le manque de sommeil suscite de nombreux troubles de la santé, notamment car ceux qui ont des problèmes d’insomnie se sentent seuls et évitent les contacts humains, affirment des scientifiques américains.

    En étudiant l'impact du manque de sommeil sur l'individu, des spécialistes américains de l'Université de Californie, à Berkeley, ont constaté qu'à part de nombreux troubles de santé, les problèmes de sommeil nuisent au moral et affectent la socialisation de la personne, relate la revue MedicalXpress.

    18 jeunes bénévoles ont pris part à l'expérience. Ils ont été examinés après avoir passé une nuit blanche et après avoir bien dormi. Le lendemain, les bénévoles ont été invités à regarder une vidéo où l'on pouvait voir un homme avec une expression du visage neutre s'approcher de la caméra.

    Ensuite, les bénévoles étaient appelés à appuyer sur un bouton arrêtant la vidéo lorsqu'ils commençaient à ressentir un malaise psychologique.

    Les résultats obtenus ont montré que ceux qui ont passé une nuit blanche appuyaient sur ce bouton plus tôt par rapport à ceux qui avaient bien dormi.

    De plus, le manque de sommeil activait une chaîne de neurones responsable du ressenti des menaces potentielles en nuisant, dans le même temps, au fonctionnement d'une zone du cerveau, responsable de la socialisation.

    Dans la deuxième partie de la recherche, plus d'un millier d'observateurs extérieurs ont regardé la vidéo de l'expérience sans savoir que les participants étaient privés de sommeil. Selon eux, les bénévoles étaient des personnes seules, évitant les contacts avec les autres.

    Lire aussi:

    Il suffit d’une nuit blanche pour commencer à prendre du poids
    Méfiez-vous de la sieste, avertit un spécialiste du sommeil
    Attention danger! Manque de sommeil ou comment ne pas mourir dans son lit
    Tags:
    chercheurs, science, santé, sommeil, danger
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik