Ecoutez Radio Sputnik
    google

    Dans quel but Google surveille-t-il votre géolocalisation contre votre gré?

    © AFP 2018 Damien Meyer
    Sci-tech
    URL courte
    71035

    «Peu importe l'appareil que vous avez: si vous utilisez les services Google, vous êtes suivi», prévient Kevin Curran, professeur de cybersécurité à la faculté d’informatique, d’ingénierie et d’environnement de l’Université d’Ulster, évoquant les dangers que cela pourrait représenter et expliquant pourquoi Google le fait.

    Il s'est avéré que les services de Google enregistraient l'historique des déplacements du propriétaire d'un smartphone, même s'il avait désactivé cette fonction dans les paramètres de confidentialité.

    Kevin Curran, professeur de cybersécurité à la faculté d'informatique, d'ingénierie et d'environnement de l'Université d'Ulster, a partagé avec Sputnik son point de vue en la matière.

    M. Curran a ainsi parlé des raisons qui poussent la société à enregistrer des informations sans l'autorisation des utilisateurs des appareils Android et iPhone.

    «Tout est question de publicité. Au dernier trimestre, Google enregistrait 32 milliards de dollars de chiffre d'affaires; 90% de ses revenus proviennent de la publicité. […]. Il est très important pour Google de suivre votre position. Ils fournissent ainsi aux annonceurs des données démographiques, des données sur les régions, ce qui permet de créer des publicités ciblées sur les résidents d'une région donnée», a-t-il déclaré.

    Ainsi, plus Google dispose d'informations, en particulier des informations de localisation des utilisateurs, plus le nombre d'annonces qu'il vend est élevé et, par conséquent, plus les recettes publicitaires sont importantes, a poursuivi le professeur.

    «Tout se résume donc au fait qu'il n'est pas rentable pour eux que vous désactiviez la géolocalisation sur votre appareil», a-t-il constaté, en soulignant que «le problème est que même si votre appareil a l'option de désactivation de la géolocalisation, vous constaterez plus tard que la géolocalisation ne se désactive pas. Google devrait être tenu responsable».

    Kevin Curran est donc d'avis que le personnel de Google «devrait en être responsable et être plus ouvert et transparent envers les utilisateurs qui souhaitent désactiver la géolocalisation sur leurs appareils afin de pouvoir s'assurer que leur téléphone ne fait pas l'objet d'un suivi».

    L'interlocuteur a également expliqué que la section «Mes activités» de Google contenait différentes informations, dont l'historique de recherches, les endroits que vous avez visités, où vous avez voyagé, combien de fois vous avez ouvert WhatsApp ou d'autres applications, etc.

    «Dans la section "Mes activités", il y a des informations privées stockées sur vous que personne ne devrait voir», a-t-il résumé.

    «Cette fonctionnalité de Google fonctionne complètement différemment de ce que vous pensez, en particulier lorsque vous le débranchez. Peu importe l'appareil que vous avez: si vous utilisez les services Google, vous êtes suivi», a conclu Kevin Curran.

    Associated Press a récemment révélé que malgré le fait que Google assure que les utilisateurs peuvent à tout moment désactiver l'historique des positions, certaines applications sur les appareils Android et les iPhone continuaient à enregistrer automatiquement ces informations sans autorisation.

     

    Lire aussi:

    Surveiller ses utilisateurs? Google passe aux aveux
    Corruption, manipulation, censure: le revers du 20e anniversaire de Google
    Google vous écoute en permanence. Voici comment trouver les enregistrements!
    Tags:
    portable, publicité, publicité contextuelle, smartphone, surveillance, réseaux sociaux, Google
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik