Sci-tech
URL courte
6161
S'abonner

Une nouvelle exoplanète avec un taux élevé de fer dans l’atmosphère a été détectée par une équipe internationale de chercheurs. Ce géant gazier au nom de KELT-9b se caractérise par des températures extrêmes, permettant de transformer le métal en vapeur.

Une équipe internationale de chercheurs a découvert une nouvelle exoplanète qui se distingue par le taux élevé de fer que contient son atmosphère, relate Science Alert.

En effet, en raison de sa position envers un astre-parent, le géant gazier KELT-9b possède des températures extrêmement chaudes qui sont capables de réduire le métal à l'état de vapeur. Selon les chercheurs, sa température se situe entre 4.450 et 4.750 kelvins. Lors de sa découverte, le système de KELT-9 est immédiatement apparu comme singulier car il s'agissait du système connu comportant à la fois l'étoile et la planète les plus chaudes.

KELT-9b se trouve à la distance de 620 années-lumière de la Terre. L'atmosphère de l'exoplanète est composée dans sa plus grande partie d'hydrogène.

D'après les astronomes, les températures extrêmes ne contribuent pas seulement à la vaporisation de métaux mais empêchent également leur condensation. Ceci fait que KELT-9b n'a pas de nuages de fer mais que son atmosphère est remplie de fer, de titane atomique.

Lire aussi:

Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Tags:
exoplanète, planète, chercheurs, science, atmosphère, espace
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook