Ecoutez Radio Sputnik
    Mis à l’amende par l’UE, Google pourrait rendre Android payant

    Mis à l’amende par l’UE, Google pourrait rendre Android payant

    © REUTERS / Dado Ruvic
    Sci-tech
    URL courte
    7210

    S’étant acquitté de l’amende de 4,34 milliards d'euros infligée par la Commission européenne, le géant américain Google a jusqu’au 28 octobre pour décider comment en finir avec ses «pratiques anti-concurrentielles». Selon Les Echos, la menace d’un Android payant n’est pas à exclure.

    Après avoir réglé l'amende de 4.34 milliards d'euros à laquelle il a été condamnée pour violation du règlement européen en matière de concurrence, impliquant le moteur de recherche sur OS mobile Android, Google doit mettre fin à ses «pratiques illégales». L'entreprise américaine pourrait rendre Android payant, annonce le quotidien Les Echos.

    Selon le média, le géant du Web serait capable de revoir le modèle économique de son système d'exploitation mobile et de le faire payer aux fabricants de smartphones.

    «Avec ses marges incroyables, Google n'a pas besoin de rentabiliser encore davantage Android. Il n'y a aucune chance que Google fasse payer les constructeurs pour installer sa version d'Android», a toutefois indiqué Thomas Vinje, avocat au cabinet Clifford Chance, cité par Les Echos.

    En juillet dernier, la Commission européenne a infligé une amende record de 4.34 milliards d'euros à Google pour «pratiques illégales» vis-à-vis des fabricants de smartphones Android et des opérateurs locaux de réseaux mobiles.

    L'exécutif européen a ordonné Google de mettre un terme à ces pratiques dans les 90 jours, faute de quoi elle s'expose à «des astreintes allant jusqu'à 5% du chiffre d'affaires journalier moyen mondial d'Alphabet, sa société mère».

    Lire aussi:

    L’UE inflige une amende record de 4.34 milliards d’euros à Google
    Le Wifi coupé n’empêche pas Google d’espionner en cachette ses utilisateurs
    Corruption, manipulation, censure: le revers du 20e anniversaire de Google
    Tags:
    smartphone, moteur de recherche, application, amende, Google
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik