Ecoutez Radio Sputnik
    Google

    Ce que Google sait sur nous: des chercheurs énumèrent les domaines de surveillance

    © REUTERS / Dado Ruvic
    Sci-tech
    URL courte
    5217

    Une équipe de chercheurs américains a constaté que Google collectait constamment des informations depuis les appareils Android et le navigateur Chrome, même si les applications fonctionnaient en tâche de fond ou en mode incognito. Selon eux, il serait presque impossible d’échapper à cette collecte de données.

    Douglas C. Schmidt, professeur à l'université Vanderbilt à Nashville dans le Tennessee (États-Unis), a analysé la manière dont Google recueille les informations de ses utilisateurs, relate le journal The Daily Mail.

    Selon lui, Google suit pratiquement tous les mouvements que vous effectuez en ligne, tels que vos goûts musicaux, vos déplacements et vos courses, soit beaucoup plus de données que Facebook.

    La société, poursuit-il, recueille des informations sur vous même lorsque vous n'utilisez pas votre téléphone, dans le ca où vos applications fonctionneraient en tâche de fond.

    Par exemple, «un téléphone fonctionnant sur Android avec le navigateur Chrome actif en fond communique vos déplacements à Google 340 fois en 24 heures».

    «Cela tient en grande partie du fait que Google est la plus grande société de publicité numérique dans le monde», explique le Pr. Schmidt.

    La société ne cesse toutefois de souligner qu'elle «collecte ces données juste pour améliorer la qualité de ses produits». Le 13 août, l'Associated Press écrivait que malgré le fait que Google assurait à ses utilisateurs qu'ils pouvaient à tout moment désactiver l'historique des emplacements, certaines applications sur les appareils Android et iPhone continuaient à enregistrer automatiquement ces informations sans autorisation. 

    Lire aussi:

    Google surveille votre géolocalisation sans votre accord, prévient Associated Press
    Corruption, manipulation, censure: le revers du 20e anniversaire de Google
    Dans quel but Google surveille-t-il votre géolocalisation contre votre gré?
    Tags:
    surveillance, université Vanderbilt, Google, Tennessee, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik