Ecoutez Radio Sputnik
    Un astéroïde

    Un astéroïde de la taille des Pyramides égyptiennes fonce vers la Terre

    CC0 / Buddy_Nath
    Sci-tech
    URL courte
    221028

    L’astéroïde 2016 NF23, comparable en taille aux Pyramides égyptiennes, s’approchera mercredi prochain de la Terre à une vitesse de plus de 30 milles km/h à une distance considérée par la NASA comme potentiellement dangereuse.

    Le 29 août, un astéroïde potentiellement dangereux s'approchera de la Terre, annonce la NASA.

    Il s'agit du 2016 NF23, un objet céleste dont le diamètre est compris entre 70 et 160 mètres (entre un Boeing 747 et les Pyramides de Gizeh). Il volera près de notre planète à la vitesse de 9,04 kilomètres par seconde, soit près de 32.000 km/h. Toutefois, ce rapprochement ne semble pas être vraiment dangereux, parce que la distance entre la Terre et cet objet géo croiseur serait de près de cinq millions de kilomètres.

    En dehors de cet astéroïde, au mois de septembre, l'humanité rencontra deux autres nomades spatiaux de tailles similaires, le 2001 RQ17 et le 2015 FP118.

    Leurs passages ne seront pas les plus proches que la Terre ait connus. En avril, l'astéroïde 2018 GE3, comparable à un terrain de football, est passé à environ 190 milles kilomètres de notre planète, soit la moitié de la distance entre la Terre et la Lune.

    Selon la NASA, les astéroïdes qui passent près de notre planète à une distance inférieure à 7,4 millions de kilomètres sont considérés comme potentiellement dangereux. En Juin, l'agence a proposé son nouveau plan prévoyant de nombreuses mesures, de la surveillance au changement des traces des astéroïdes pour protéger la Terre de ces objets spatiaux.

    Lire aussi:

    Un astéroïde d’une taille comparable à un terrain de foot fonce vers la Terre
    La NASA publie une vidéo d’un des quatre astéroïdes doubles connus
    Des astronomes proposent de guider des astéroïdes vers la Terre, et voici pourquoi
    Tags:
    planète, pyramide, astéroïde, Boeing 747, NASA, Lune, Gizeh, Terre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik