Ecoutez Radio Sputnik
    La capsule K107

    Cet «œuf de dinosaure» haut de 2 mètres a une mission spéciale (photos, vidéos)

    © Photo. Cortesía de Reynaldo Vela
    Sci-tech
    URL courte
    5172

    Un an après le séisme de Mexico qui a fait des centaines de victimes, les scientifiques mexicains ont inventé un dispositif pouvant aider à s'échapper lors d'une grande catastrophe: la capsule K107. Le créateur de l’appareil, Reynaldo Vela, a révélé à Sputnik de quoi est capable cet engin ayant la forme d’un œuf de dinosaure.

    La capsule K107, créée après le tremblement de terre du 19 septembre 2017 au Mexique, peut aider une personne à survivre à la destruction de sa maison et contient assez d’oxygène, de nourriture et d'eau pour une période de 30 jours, a déclaré à Sputnik l’ingénieur Reynaldo Vela, qui a conçu cet objet.

    «Nous avons mené des tests virtuels de plus de 2.000 formes géométriques avant de nous arrêter sur la forme d’un œuf […]. Puis nous avons commencé à étudier les différents types d'œufs. Nous avons opté pour l’œuf de vélociraptor, absolument symétrique et convexe au milieu, avec le concours d’un paléontologue. Cette forme s’est avérée être la plus stable. Voici comment nous avons fabriqué la capsule K107», a indiqué le scientifique.

    Capsule K107
    © Photo. Cortesía de Reynaldo Vela
    Capsule K107

    La forme d’œuf de vélociraptor présente aussi un autre avantage: on peut augmenter la taille de la capsule tout en conservant ses proportions et sa symétrie de sorte que l’œuf reste stable. Les ingénieurs ont ainsi fabriqué une capsule haute d’un mètre pour enfants et une autre haute de 2,1 m pour adultes.

    «Une personne rentre parfaitement dans la capsule et ne ressent aucun inconfort», a assuré Vela, qui a reçu le prix des ingénieurs de Mexico en 2009.

    Capsule K107
    © Photo. Cortesía de Reynaldo Vela
    Capsule K107

    La capsule K107 est faite de matériaux très résistants utilisés dans l’industrie spatiale. Elle est dotée d’un système d’analyse de la situation sismique. Ainsi, l’occupant de la capsule pourra recevoir des informations sur les secousses telluriques.

    Si la capsule est ensevelie sous les décombres, la personne à l’intérieur sera alimentée en oxygène, et aura assez de nourriture et d’eau pour une période de 30 jours. Les secouristes auront ainsi du temps pour trouver la capsule à l’aide d’un émetteur GPS et lancer une opération de secours.

    La «coque» de la capsule comprend plusieurs couches, chacune résistant à différents types d’impact: pression, flexion, contact avec des objets tranchants. La capsule protège ainsi son occupant contre toutes les catastrophes naturelles (séismes, inondations, tsunamis et glissements de terrain).

    Dévoilé en 2017 au siège de l’Agence spatiale italienne à l’invitation des Nations unies, le dispositif est déjà demandé au Mexique, aux États-Unis, au Canada et au Chili.


    Lire aussi:

    Sommeil spatial: des Chinois dorment dans des lits capsules au bureau
    Quel message du passé nous ont laissé nos ancêtres à Kaliningrad?
    Vidéo de l’essai réussi d'un vaisseau spatial «touristique»
    Tags:
    vélociraptor, œuf, ingénieurs, dinosaures, K107 (capsule antisismique), Reynaldo Vela, Mexique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik