Sci-tech
URL courte
329
S'abonner

Le groupe Apple a été obligé de lancer un programme de réparation gratuite des smartphones iPhone 8: la carte-mère des appareils de lots envoyés dans six pays présentait un défaut de fabrication.

Un défaut de fabrication a été détecté sur la carte-mère d'iPhone 8 vendus entre septembre 2017 et mars 2018 en Australie, en Chine, notamment à Hong Kong et Macao, aux Etats-Unis, en Inde, au Japon et en Nouvelle-Zélande, a annoncé Apple. Les appareils de certains lots avaient un défaut de fabrication et l'entreprise a proposé des réparations gratuites à leurs détenteurs.

Les smartphones en question pourraient avoir des écrans gelés ou des problèmes de redémarrage (ils ne redémarrent pas ou le font de façon intempestive). Selon le fabricant à la pomme, ces défauts n'ont été signalés que sur un faible nombre d'appareils.

Pour remédier au problème, Apple propose de déterminer si la carte-mère est défectueuse en vérifiant le numéro de série du smartphone sur son site officiel. L'entreprise précise que d'autres modèles d'iPhone ne sont pas concernés.

Les appareils présentant des défaillances seront réparés gratuitement dans les services client d'Apple. Pour autant, si l'on veut faire réparer son iPhone mais qu'on a un autre problème comme un écran brisé, il faudra d'abord le résoudre.

Auparavant, d'autres défaillances ont été également diagnostiquées sur de nombreux iPhone 8, modèle présenté au public en septembre 2017. Par exemple, une semaine après la mise en vente du gadget, des utilisateurs ont commencé à se plaindre de bruits et de craquements dans le haut-parleur.

Lire aussi:

Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Une banderole anti-Macron survole la cérémonie militaire du 14 juillet – vidéo
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Tags:
panne, smartphones, iPhone, Apple, Nouvelle-Zélande, Japon, États-Unis, Macao, Hong Kong, Inde, Chine, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook