Ecoutez Radio Sputnik
    Internet

    La date de défaillance globale d'internet est maintenant connue

    CC0 / geralt
    Sci-tech
    URL courte
    7277

    Une modification de la clé cryptographique d’internet a été programmée pour le 11 octobre 2018. À l’approche de ce changement, la société responsable, l’ICANN, a publié un guide qui alerte les internautes sur à quoi s’attendre lors de ces opérations et qui pourrait avoir des problèmes de connexion.

    La Société pour l'attribution des noms de domaine et des numéros sur internet (ICANN) a annoncé dans un communiqué la date où certains internautes pourraient avoir des problèmes de connexion suite à une modification de la clé cryptographique qui aide à protéger le système des noms de domaine (DNS). Elle a aussi publié un guide qui alerte les utilisateurs sur la façon de réagir s'ils sont affectés par cette modification. 

    D'après le communiqué, la date de la modification, qui est prévue pour le 11 octobre 2018, doit être confirmée en septembre par l'ICANN. 

    Cette modification sera faite pour la première fois dans l'histoire d'internet, donc les spécialistes supposent que ces opérations pourraient causer des échecs d'accès à certaines pages Web. Se basant sur les analyses de données menées à l'approche de la modification des clés, les spécialistes estiment que presque 99% des internautes ne seront pas impactés par les changements.

    Les utilisateurs affectés, qui représenteraient 1% des internautes, commenceront à voir des défaillances et erreurs, par exemple «server failure» ou «SERVFAIL» dans les 48 heures suivant la modification. Le guide de l'ICANN assure que tous ces problèmes devraient être résolus par l'intermédiaire de votre fournisseur.

    Lire aussi:

    «Cabinet des monstres»: après le parlement, Google Maps renomme le gouvernement ukrainien
    Bombardier stratégique Tu-95
    «Trahison suprême»: quand Google Maps renomme le parlement ukrainien
    Tags:
    cryptographie, clés, panne, internautes, données, nom de domaine, Internet
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik