Ecoutez Radio Sputnik
    fatigue

    L’envie de faire des siestes pourrait en dire long sur notre état de santé…

    CC0 / Engin_Akyurt
    Sci-tech
    URL courte
    5439

    Être régulièrement pris de l’envie de faire une sieste en journée serait un symptôme alarmant, notamment chez les personnes âgées, pouvant signaler le développement de la maladie d’Alzheimer, affirment des spécialistes américains à l’issue de leur étude.

    Des spécialistes américains de l'Université Johns-Hopkins ont constaté que l'envie de dormir pendant la journée, en particulier chez les personnes âgées, pouvait signaler le développement de la maladie d'Alzheimer, tandis qu'une mauvaise qualité de sommeil pourrait provoquer la démence, relate le portail Eurekalert.

    «Des facteurs tels que le régime alimentaire, les activités physiques et cognitives sont considérés comme des composantes essentielles pour éviter le développement de la maladie d'Alzheimer. Ici, il faudrait également ajouter une bonne qualité du sommeil», explique Adam Spira, l'un des auteurs de la recherche.

    L'étude, menée depuis 1958, a regroupé un échantillon de milliers de personnes ayant effectué des contrôles médicaux pendant des années.

    Les résultats obtenus ont démontré que ceux qui éprouvaient le plus souvent l'envie de faire une sieste encouraient trois fois plus de risques de développer la maladie d'Alzheimer, précise le portail.

    Lire aussi:

    Un lien entre l’envie de faire une sieste et la maladie d’Alzheimer établi
    Voilà pourquoi les scientifiques vous conseillent de dormir plus
    Du sucre avec du thé? Le risque d’avoir la maladie d'Alzheimer plus que doublé
    Tags:
    chercheurs, danger, santé, science, sommeil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik