Sci-tech
URL courte
5173
S'abonner

Le système d’alarme de la voiture électrique Tesla Model S peut être piraté en quelques secondes grâce à sa vulnérabilité permettant de lire le code de la clef de cette automobile, ont découvert des spécialistes de l’Université Catholique de Louvain.

Des chercheurs de l'Université Catholique de Louvain ont découvert comment pirater le système de protection de la Tesla Model S pour de voler cette voiture électrique en quelques secondes, annonce le portail The Wired.

L'automobile démarre lorsqu'elle reçoit le code crypté que lui envoie son propriétaire en appuyant sur la clef. Les experts ont détecté une vulnérabilité de ce système.

Il faut obtenir deux codes de n'importe quelles clefs de ce modèle de Tesla pour trouver la combinaison de clefs nécessaire et débloquer l'automobile. Sur la vidéo, un participant à l'expérience a scanné la clef du propriétaire d'une Tesla et a ensuite facilement ouvert sa voiture.

À l'issue de l'expérience, les chercheurs ont rassemblé six téraoctets de codes de clefs. Il est possible de trouver le bon en moins de deux secondes.

Selon les auteurs de l'expérience, ce kit de hacker coûte 600 dollars (517 euros), alors que le prix de la Tesla Model S est de près 75.000 euros. Il comporte les brouilleurs Yard Stick One et Proxmart, le mini-ordinateur Raspberry Pi, un disque dur et plusieurs piles.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Cette simple opération mathématique divise les internautes car deux réponses seraient correctes
Tags:
code, piratage, voiture électrique, automobile, Tesla, Université de Louvain, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik