Ecoutez Radio Sputnik
    L'océan près de l'île de Kuchino-shima

    La Russie s'apprête à lancer un bathyscaphe pour explorer la fosse des Mariannes

    CC BY-SA 2.0 / Tetsuji Sakakibara / 151026-3_丸瀬〜平瀬_5
    Sci-tech
    URL courte
    0 130

    À l'automne 2019, une exploration de la fosse des Mariannes sera effectuée à l'aide d'un bathyscaphe autonome inhabité de fabrication russe, permettant notamment de prélever des échantillons du sol de l'endroit le plus profond du monde.

    Un bathyscaphe autonome inhabité de fabrication russe plongera au fond de la fosse des Mariannes à l'automne 2019, a annoncé à Sputnik le chef d'un groupe de projets de la Fondation russe pour les projets de recherches avancées, Viktor Litvinenko.

    «Les premiers tests de l'appareil débuteront en mer Noire au printemps 2019. En été, ils seront poursuivis dans le Pacifique pour finalement permettre au bathyscaphe de plonger au fond de la fosse des Mariannes à l'automne. Pour le moment, ce programme reste inchangé», a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

    Selon lui, c'est le bureau central de conception d'appareils marins Roubine qui est chargé de réaliser la mise au point du bathyscaphe.

    «Ce bureau possède de grandes connaissances en matière de création d'appareils sous-marins», a souligné le responsable.

    Selon lui, le bathyscaphe serait prêt pour être testé d'ici janvier ou février 2019.

    L'appareil autonome inhabité aura pour mission d'effectuer des travaux visant la cartographie du fond, la récolte de données hydrologiques, la prise de photos et de vidéos ainsi que le prélèvement d'échantillons du fond marin.

    Grâce à ce projet, les techniques robotiques sous-marines russes pourront être mises à l'épreuve.

    Lire aussi:

    Un bathyscaphe russe à la conquête de la Fosse des Mariannes
    Que cache le site le plus profond de la Terre, la fosse des Mariannes?
    La Défense russe diffuse des images du lieu de naufrage présumé du sous-marin argentin
    Tags:
    bathyscaphe, fosse des Mariannes, mer Noire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik