Sci-tech
URL courte
392
S'abonner

Les spécialistes d’une société finlandaise ont constaté que n’importe quel ordinateur peut être piraté en cinq minutes avec une condition importante: le hackeur doit avoir un accès physique à l’ordinateur.

Afin de pirater la majorité des ordinateurs modernes, il ne faut que cinq minutes. Ce sont des chercheurs de la société finlandaise F-Secure, spécialisée dans le développement d'outils de sécurité informatique et de confidentialité, qui est parvenue à cette conclusion.

En particulier, afin de pirater un ordinateur, le hackeur a besoin d'avoir un accès physique à l'appareil. Una attaque peut être effectuée à l'aide d'une méthode appelée démarrage à froid, consistant à bloquer ou redémarrer l'ordinateur sans arrêter les processus ouverts. Puis il est nécessaire de démarrer la récupération des données auxquelles l'accès est conservé dans la mémoire RAM.

Malgré le fait que certains ordinateurs modernes peuvent réenregistrer leur propre mémoire RAM, ce processus peut être désactivé. Une telle possibilité existe car les configurations qui gèrent l'ordinateur ne sont pas sécurisées contre une ingérence physique. En conséquence, le hacker peut désactiver le réenregistrement et lancer une attaque pirate depuis une clé USB.

Une série de constructeurs d'ordinateurs a déjà reçu une étude similaire. Il s'agit d'Apple, de Microsoft et d'Intel.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Un Algérien et une Marocaine interpellés pour adultère, ils risquent jusqu’à deux ans de prison au Maroc
Tags:
mémoire, blocage, piratage, Finlande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik