Sci-tech
URL courte
3181
S'abonner

Soigner le mélanome, l’une des formes de cancer les plus agressives et les plus dangereuses, sera plus facile dans l’avenir grâce à une découverte faite par des spécialistes britanniques.

Des scientifiques britanniques de l'Université de Leeds, ainsi que leurs collègues de l'Institut de recherches sur le cancer, se sont penchés sur le problème du traitement du mélanome, un cancer de la peau ou des muqueuses, classé parmi les formes de cancer les plus agressives et les plus dangereuses, relate le portail MedicalXpress.

Au cours de leur étude, les spécialistes ont réussi à réactiver un médicament T-vec, créé à base de virus, qui est introduit directement dans les zones de la peau affectées par un mélanome qui ne peut être opéré. Ce médicament provoque une réaction immunitaire ciblant des cellules cancéreuses.

À la différence des recherches précédentes, les scientifiques ont rajouté des monocytes capables d'absorber différentes substances. Les chercheures ont ainsi constaté que ces cellules peuvent transporter des particules du virus vers les zones affectées par le mélanome, en provoquant la destruction des cellules cancéreuses.

Ceci permet d'utiliser efficacement le T-vec dans des situations d'impossibilité d'introduction directe dans la tumeur.

Lire aussi:

«Une chaîne d’opinion», «très à droite, très clivante»: le patron de BFM TV affirme que CNews ne fait pas d’info
Assa Traoré inaugure une nouvelle fresque avec son propre portrait - vidéos
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Tags:
médecine, chercheurs, science, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook