Sci-tech
URL courte
626
S'abonner

Selon une déclaration des représentants de Google, la société continue à permettre aux développeurs d’applications extérieurs de collecter vos données personnelles depuis le service Gmail, bien que Google ne le fasse plus depuis l’année dernière, écrit The Wall Street Journal.

Les représentants de Google ont déclaré qu'ils permettaient toujours aux développeurs d'applications extérieurs d'analyser des courriels dans le service e-mail de Gmail et de partager ces données avec d'autres sociétés, rapporte The Wall Street Journal.

Cette déclaration a été faite par les représentants de la société Google dans une lettre adressée aux sénateurs américains qui ont demandé à Google de les éclairer sur les risques de fuites de données personnelles des utilisateurs. Dans cette lettre, il était question du fait que la société permettait toujours aux développeurs des applications tierces de scanner les courriels des internautes, bien que Google y a renoncé l'année dernière.

«Les développeurs [d'applications tierces, ndlr] peuvent partager les données [de leurs utilisateurs, ndlr] avec d'autres développeurs s'ils disent ouvertement aux utilisateurs comment ils utilisent leurs données», a déclaré Susan Molinari, vice-présidente chargée des politiques publiques chez Google.

Lire aussi:

«L’arme avait été livrée par drone»: un détenu ouvre le feu dans une prison italienne
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
États-Unis, Google, application, sénateur, données personnelles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook