Sci-tech
URL courte
229
S'abonner

Après avoir été lancée en juin dernier par le réseau social Instagram, la nouvelle fonctionnalité IGTV proposait à ses utilisateurs un contenu plus que controversé, à savoir des vidéos à caractère sexuel impliquant des mineurs, écrit Business Insider après avoir mené une enquête.

La fonctionnalité IGTV, lancée sur Instagram en juin dernier, aurait pu recommander aux utilisateurs des vidéos avec un contenu choquant, y compris des vidéos à caractère sexuel impliquant des enfants. Une étude de cette fonctionnalité a été faite par Business Insider.

Le site a indiqué avoir surveillé pendant trois semaines les vidéos recommandées dans la fonctionnalité. Il s'est avéré que l'algorithme d'IGTV offrait parfois un «contenu controversé».

Ainsi, les journalistes sont tombés sur deux vidéos impliquant des enfants et des allusions sexuelles. En outre, l'algorithme a suggéré aux employés du site de regarder les organes génitaux.

Les journalistes ont dit qu'ils ont rendu compte de ces vidéos au service d'assistance de l'application et à la police.

Instagram
© AP Photo / Marcio Jose Sanchez
Il est souligné qu'IGTV propose des vidéos en les divisant en trois catégories: amis, intérêts de l'utilisateur et vidéos populaires. Le site a souligné que l'étude avait été menée à la fois depuis la page de l'un des journalistes et d'une nouvelle page qui venait d'être créée d'une jeune fille de 13 ans. C'est dans le deuxième cas dans l'onglet «Pour vous» qu'une vidéo à caractère pédophile a été proposée.

Le contenu qui violait les règles a été retiré d'Instagram, mais les comptes qui les ont publiés n'étaient pas bloqués. L'application a également déclaré qu'elle prenait des mesures pour mettre fin à ces dérives.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
BFM TV annonce une rencontre entre Macron et Arafat, pourtant décédé en 2004 – vidéo
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Tags:
enquête, fonctionnalité, pédophilie, Instagram, Inc, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik