Sci-tech
URL courte
0 05
S'abonner

La société Google a admis que des applications tierces pouvaient avoir accès aux informations personnelles contenues dans des courriels des comptes Gmail, mais n’a toutefois pas indiqué combien de fois les politiques de confidentialité avaient été violées, lit-on dans le quotidien The Daily Mail, citant une lettre aux sénateurs américains.

Alors que Google Alphabet Inc a donné des détails sur sa politique de confidentialité concernant notamment la possibilité d'analyser des courriels dans le service e-mail de Gmail et de partager ces données avec d'autres sociétés qui développent des applications extérieurs, la société garde le silence sur le nombre de violations en question, relate le quotidien britannique The Daily Mail.

Le tabloïd se réfère notamment à une lettre adressée aux sénateurs américains et portant sur la manière dont les données des utilisateurs circulaient entre les grandes plates-formes technologiques telles que Google et Facebook Inc., ainsi que leurs partenaires.

L'enquête des législateurs est intervenue après que le Wall Street Journal ait rapporté en juillet que certains fabricants de logiciels complémentaires n'avaient pas clairement indiqué aux utilisateurs que leurs employés pouvaient consulter les messages Gmail et que leurs données pouvaient être partagées avec d'autres.

En règle générale, les utilisateurs de Gmail doivent donner leur consentement pour activer les extensions les aidant à envoyer des courriers électroniques dans les délais, à obtenir des remises sur les prix des détaillants ou à mieux gérer les courriers indésirables.

Selon les règles de Google, les éditeurs de logiciels qui créent ces modules complémentaires doivent informer les utilisateurs de la manière dont ils collectent et partagent les données Gmail.

Par exemple, le partage avec une quatrième partie est essentiel au fonctionnement de certaines applications comme dans le cas des logiciels de planification de voyage, quand ils peuvent analyser les courriers électroniques d'un utilisateur pour obtenir les détails du vol à venir, puis utiliser les données pour interroger une compagnie aérienne afin d'obtenir des informations actualisées.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Ce que l’on sait du conducteur de la voiture folle qui a fait 30 blessés en Allemagne
Expulsée d’un sauna à cause de son maillot de bain jugé «inapproprié», elle soupçonne une autre raison – photo
Tags:
courriel, collecte de données, données personnelles, Google, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook