Sci-tech
URL courte
Incident lors du lancement de la fusée Soyouz MS-10 (14)
5405
S'abonner

La panne moteur, qui a empêché le Soyouz MS-10 d’amener deux nouveaux membres d’équipage sur la Station spatiale internationale (ISS), aurait été provoquée par une collision d’un bloc d’accélération du premier étage du lanceur avec le deuxième étage, d’après deux sources proches de l’enquête.

Un bloc d’accélération du premier étage du lanceur russe Soyouz-FG, qui devait mettre en orbite le vaisseau habité Soyouz MS-10, aurait pu être à l’origine de l’accident de ce jeudi, a appris Sputnik de deux sources proches de l’enquête.

«Le premier étage du lanceur compte quatre blocs d’accélération latéraux. Selon les premiers éléments de l’enquête, un bloc se trouvant dans la partie supérieure du premier étage ne s’est pas séparé. Il aurait heurté le deuxième étage, provoquant l’arrêt moteur automatique du deuxième étage», a expliqué un interlocuteur de Sputnik.

D’après une autre source, «les informations préliminaires témoignent d’une collision d’un bloc d’accélération avec le moteur central du deuxième étage. D’après les données de télémétrie envoyées par le lanceur, on a constaté une baisse de pression dans les réservoirs à gaz du deuxième étage».

Selon cet expert, le système automatique du lanceur aurait pu considérer cette défaillance comme critique et déclencher le mécanisme de sauvetage de l’équipage, provoquant la séparation de la capsule habitée de l’étage en panne.

Le lanceur Soyouz-FG avec le vaisseau habité Soyouz MS-10 a décollé ce jeudi, à 11h40 heure de Moscou (10h40 heure de Paris) depuis le pas de tir N°1 du cosmodrome de Baïkonour à destination de la Station spatiale internationale (ISS). Le cosmonaute russe Alexeï Ovtchinine et l'astronaute américain Nick Hague se trouvaient à bord du Soyouz MS-10.

Une panne moteur du Soyouz-FG est survenue deux minutes après le décollage. La capsule du Soyouz MS-10 s'est posée non loin de la ville kazakhe de Jezkazgan.

Il s'agit du premier accident d'un lanceur Soyouz-FG en 35 ans.

Le holding spatial russe Roskosmos a mis en place une commission d’enquête. Le Président Vladimir Poutine reçoit toutes les informations concernant l’accident.


Dossier:
Incident lors du lancement de la fusée Soyouz MS-10 (14)

Lire aussi:

EN CONTINU Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 63 morts et plus de 3.000 blessés
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
enquête, hypothèse, bloc d'accélération, panne, accident, Soyouz MS-10, Soyouz-FG, Kazakhstan, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook