Ecoutez Radio Sputnik
    Le prix Nobel

    Qui sont les lauréats du prix Nobel de pays émergents?

    CC BY 2.0 / Adam Baker / Nobel Prize Medal in Chemistry
    Sci-tech
    URL courte
    Kirill Latypov
    214

    Avec une majorité écrasante d’Américains, d’Européens et d’autres ressortissants de pays développés parmi les lauréats du prix Nobel, d’autres États restent pratiquement inaperçus, bien qu’ils œuvrent aussi pour l’humanité. Sputnik a examiné les accomplissements des lauréats du Nobel de pays émergents de ces cinq dernières années.

    La semaine des prix Nobel s'est achevée ce lundi. La majorité des 12 lauréats est composée de manière prévisible de scientifiques de pays développés, dont six étaient Américains, alors que le Canada, la France, le Royaume-Uni et le Japon ont été représentés par une personne chacun. Toutefois, cette année, le prix Nobel de la paix a été remporté par un Congolais et une Irakienne.

    Des défenseurs de victimes de viols en temps de guerre du Congo et d'Irak

    Nominés pour le prix Nobel de la paix pour «leurs efforts visant à mettre fin à l'utilisation de la violence sexuelle comme arme de guerre», les citoyens de la République démocratique du Congo et de l'Irak, scènes des nombreux conflits contemporains, le gynécologue Denis Mukwege et la militante des droits de l'Homme Nadia Murad connaissent de premières mains la vulnérabilité des droits humains dans les zones d'hostilités.

    M.Mukwege, 63 ans, a dédié sa vie à aider et défendre des victimes de violences sexuelles en temps de guerre. Son équipe et lui ont sauvé des milliers de personnes touchées par ces crimes, indique le Comité Nobel. En 2013, il avait déjà été proposé pour le prix Nobel de la paix.

    ​Nadia Murad, 25 ans, a elle-même été victime de crimes de guerre, notamment de viols et d'esclavage, commis par Daech* comme des milliers de femmes yézidies en Irak. En 2016, elle est devenue ambassadrice de bonne volonté de l'Onu.

    Le Président pacificateur qui a apporté la paix en Colombie

    En 2016, le prix Nobel de la paix a été décerné à Juan Manuel Santos, Président colombien de l'époque, pour ses «efforts déterminés» pour apporter la paix à son pays, où la guerre entre le gouvernement et les miliciens des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) a duré plus de 50 ans.

    ​En septembre 2016, M.Santos et le chef de ce groupe Timoleon Jiménez ont signé un accord de paix, qui a lancé le dialogue de paix entre Bogota et les rebelles ainsi que l'intégration de ces derniers au système politique de la Colombie.

    Celle qui a vaincu le paludisme en Chine

    La chercheuse chinoise en pharmacie Youyou Tu est devenue la première Chinoise lauréate du prix Nobel. En 2015, elle a reçu le prix de médicine pour sa découverte de l'artémisinine, un médicament de base de la médicine chinoise traditionnelle, faite dans les années 1970 dans le cadre d'un projet secret militaire, qui a permis d'avancer sérieusement dans la lutte contre le paludisme.

    L'écrivaine biélorusse

    Le Comité Nobel a décidé d'attribuer le prix Nobel de littérature 2015 à la Biélorusse Svetlana Aleksievitch pour «son œuvre polyphonique, mémorial de la souffrance et du courage à notre époque». Elle est devenue la première écrivaine russophone lauréate du prix Nobel qui avait également été décerné à Ivan Bounine (1933), Boris Pasternak (1958), Mikhaïl Cholokhov (1965), Alexandre Soljenitsyne (1970) et Joseph Brodsky (1978).

    ​Les livres de Mme Aleksievitch évoquent la Seconde Guerre mondiale, la guerre d'Afghanistan (1979-1989), la catastrophe de Tchernobyl et les problèmes de la société soviétique à la veille de la chute de l'URSS. En cela, dans l'espace post-soviétique, les ouvrages de cette écrivaine font face à des accusations de déformation de l'Histoire et des réalités de la vie en Union soviétique.

    Les militants des droits des enfants à l'éducation de l'Inde et du Pakistan

    La lutte pour le droit des enfants et des jeunes à l'éducation de l'Indien Kailash Satyarthi et de la Pakistanaise Malala Yousafzai a été appréciée à sa juste mesure par le Comité Nobel qui a décerné le prix de la paix 2014 à ces défenseurs des droits de l'Homme.

    Kailash Satyarthi, père de deux enfants, joue un rôle important dans la lutte contre le travail des mineurs en Inde. Son organisation caritative Bachpan Bachao Andolan a aidé plus de 80.000 enfants de près de 140 pays

    ​La plus jeune lauréate du prix Nobel, 17 ans au moment de la nomination, Malala Yousafzai est devenue célèbre suite à son article sur la vie sous le régime des talibans publié en 2009 par la BBC. En 2012, elle a été blessée par des terroristes en lien avec ses activités relatives aux droits des femmes

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Donald le Pacificateur: l’idée de décerner le prix Nobel de la paix à Trump agite la Toile
    John Bolton explique à quelle condition Donald Trump obtiendra le prix Nobel de la paix
    Des élus norvégiens proposent Donald Trump pour le Nobel de la paix
    Tags:
    pays émergents, paix, droits des femmes, médicaments, prix, littérature, droits de l’homme, éducation, prix Nobel, Seconde Guerre mondiale, Daech, FARC, ONU, Svetlana Aleksiévitch, Timoleón Jiménez, Malala Yousafzai, Nadia Murad Basee Taha, Juan Manuel Santos, Bogota, République démocratique du Congo (RDC), Colombie, Pakistan, Afghanistan, Royaume-Uni, Biélorussie, URSS, Canada, Chine, Japon, Inde, France, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik