Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion

    Avion supersonique: la course mondiale bat son plein avec ce nouveau projet

    © Sputnik . Maxim Bogodvid
    Sci-tech
    URL courte
    2153

    Un réacteur d’avions de ligne, qui leur permettrait d’atteindre une vitesse hypersonique, pourrait être mis au point d’ici 2050 dans le cadre du projet international HEXAFLY-INT, a indiqué à Sputnik le PDG de l'Institut central Baranov de développement de moteurs d'aviation, spécialisé en matière de propulsion aérospatiale et participant au projet.

    Interviewé par Sputnik, Mikhaïl Gordine, le PDG de l'Institut central Baranov en Russie, a précisé quand l'organisation comptait mettre au point un réacteur d'avions de ligne permettant des vols à une vitesse hypersonique.

    «En cas de tests réussis de son prototype, on pourrait considérer ce type de réacteur comme partie intégrante d'une installation combinée pour avions de ligne hypersoniques et pour système aérospatiale réutilisable. C'est une tâche très importante. À mon avis, il serait possible de la mener à bien d'ici 2050», a-t-il souligné.

    Il a également rappelé que l'Institut avait déjà mené des essais combinés de ce prototype dans le cadre du projet HEXAFLY-INT et était parvenu à atteindre un «équilibre aérodynamique positif».

    «Ainsi, la conception même d'un statoréacteur à hydrogène a le droit de vivre et on peut la réaliser même au niveau d'un prototype», a-t-il conclu.

    Selon le PDG, l'Institut envisage également de tester un aéronef pour deux personnes sur la base de piles à combustible fonctionnant à l'hydrogène.

    Le projet international HEXAFLY-INT (High-SpeedEXperimental FLY Vehicles) a été lancé en 2014. Les Pays-Bas, l'Allemagne, la France, l'Italie, la Belgique, le Royaume-Uni, la Russie et l'Australie y prennent part. 

    Lire aussi:

    Le MEPhI crée un programme de simulation pour développer les réacteurs nucléaires du futur
    Vers une arme de destruction massive hypersonique?
    La Chine, premier pays à se doter d’un engin capable d’atteindre Mach 10?
    Tags:
    HEXAFLY-INT, Australie, États-Unis, Europe, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik