Sci-tech
URL courte
3310
S'abonner

Une inscription trouvée sur le mur d’une maison de l’ancienne ville romaine de Pompéi pourrait forcer les historiens à réviser la date de la destruction de cette ville légendaire.

Lors des fouilles des ruines de la ville de Pompéi, les archéologues italiens ont trouvé sur le site archéologique de Regio V une inscription faite au fusain prouvant que la catastrophe s'était produite en octobre 79, et non en août.

Selon l'agence ANSA, l'inscription trouvée est datée du 17 octobre, une semaine avant la tragédie qui, selon l'une des théories, se serait produite le 24 octobre.

La découverte a déjà été appréciée par le ministre italien de la Culture, Alberto Bonisoli, qui l'a qualifiée d'«extraordinaire».

Le Vésuve, volcan situé à l'est de Naples, est entré en éruption en 79 après J.-C. Pompéi a alors été entièrement ensevelie sous une couche de magma et de cendres. Ses ruines ont été pour la première fois découvertes en 1592. Aujourd'hui encore, près de 20% de la ville de Pompéi sont toujours ensevelis. Engloutis par le magma, les corps des victimes restent dans les positions qu'ils ont prises au moment de la mort.

Des milliers de personnes, archéologues, artisans et experts, se relaient actuellement pour poursuivre les fouilles et restaurer le site.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Zemmour à Jack Lang: «Vous êtes l’idiot utile des Frères musulmans» - vidéo
Un scénario militaire pour «reprendre la Crimée» à la Russie? L’Ukraine a tranché
Entre 40 et 70% de l’humanité sera infectée par le coronavirus dans l’année, alerte un chercheur de Harvard
Tags:
découverte, Vésuve, Pompéi, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook