Sci-tech
URL courte
0 11
S'abonner

Selon une récente étude de scientifiques américains, une diète cétogène pourrait mener à la réduction des bêta-amyloïdes qui sont considérés comme l’une des raisons du développement de la maladie d’Alzheimer chez les humains.

Des scientifiques de l'université du Kentucky ont conclu qu'une diète cétogène pourrait améliorer les capacités cognitives, ainsi que réduire les risques du développement des maladies neurodégénératives chez les souris, relate le portail MedicalXpress. Les chercheurs supposent que ce régime pourrait aussi être bénéfique pour les humains.

L'état du microbiote intestinal affecte les fonctions du cerveau humain. La circulation cérébrale du cerveau est ralentie par la consommation d'antibiotiques qui affectent le microbiote intestinal. Donc, les antibiotiques pourraient causer des dysfonctionnements psychologiques. D'après une étude menée par des scientifiques, la diète cétogène, un régime alimentaire à très basse teneur en glucides, influence la circulation cérébrale.

Lors d'une expérimentation, les chercheurs américains ont divisé des souris âgées d'entre 12 et 14 semaines en deux groupes de neuf. Un groupe a mangé en suivant une diète cétogène, quant à l'autre, il a été nourri avec du fourrage seulement.

Après 16 semaines, les scientifiques ont conclu que chez les souris qui avaient suivi un régime: l'état du microbiote intestinal et la circulation cérébrale s'étaient améliorés, le niveau de sucre dans le sang avait baissé et les processus de nettoyage des bêta-amyloïdes, qui sont considérés comme l'une des raisons de la maladie d'Alzheimer, avaient connu une amélioration. De ce fait, les scientifiques supposent que la diète cétogène pourrait être bénéfique pour lutter contre la maladie d'Alzheimer chez les humains.

Lire aussi:

Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Appels au boycott de produits français dans des pays musulmans
Un élève-gendarme interrompt une attaque au couteau et interpelle l’agresseur
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Tags:
science, maladie Alzheimer, intelligence, chercheurs, diète, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook