Sci-tech
URL courte
4250
S'abonner

Une équipe d’archéologues américains a découvert ce qu’ils supposent être la plus ancienne épave intacte du monde, dans les profondeurs de la mer Noire. Selon eux, le navire aurait fait naufrage il y a au moins 2.400 ans.

Une épave de 23 mètres, datant probablement de l'époque de la Grèce antique, a été découverte dans les profondeurs de la mer Noire, relate le site The Guardian.

Son mât, ses gouvernes et ses bancs d'aviron sont restés presqu'intacts au fil des siècles grâce au manque d'oxygène à cette profondeur, ont expliqué les archéologues du Maritime Archaeological Project (MAP).

«Je n'aurais jamais cru possible qu'un navire datant de l'Antiquité puisse se conserver presqu'intact à une profondeur de 2 km», souligne le professeur Jon Adams. «Cela bouleverse notre conception de la construction navale et de la navigation dans le monde antique.»

Les chercheurs supposent qu'il s'agit d'un navire de commerce semblable à celui que l'on peut voir sur la Siren Vase au British Museum. L'amphore en question, qui date de la même période, dépeint un bateau avec Ulysse attaché au mât.

Les scientifiques n'ont pas encore remonté l'épave à la surface, mais ont déjà prélevé des échantillons pour les dater au carbone 14. Selon les résultats d'une récente analyse menée par l'Université de Southampton (Angleterre), l'épave pourrait avoir 2.400 ans.

L'équipe du MAP est composée d'archéologues, de scientifiques et d'arpenteurs maritimes, qui ont déjà effectué plus de 60 plongées dans le cadre d'une mission de trois ans visant à explorer les profondeurs de la mer Noire. 

Lire aussi:

Contrat rompu avec l’Australie: «coup dans le dos» pour les élus, «déception modérée» pour la CGT
Les soignants et pompiers non vaccinés résistent malgré les premières sanctions de Véran
«Éric Zemmour continue de me harceler», affirme la chroniqueuse Hapsatou Sy
Obligation vaccinale: 3.000 soignants suspendus et «quelques dizaines de démissions»
Tags:
mer Noire, Angleterre, navires, épave
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook