Sci-tech
URL courte
471
S'abonner

Après avoir établi que la dépressurisation du vaisseau spatial russe Soyouz en août dernier s’expliquait par une action délibérée, le président de Roscosmos a avancé l’idée que le trou dans le bordé du vaisseau spatial n’avait pas pu être fait à l'usine de Moscou, mais à Baïkonour.

Le trou dans le bordé du vaisseau spatial Soyouz MS-09 aurait pu être fait à Baïkonour, une version confirmée par la découverte d'un produit scellant sur l'extérieur du Soyouz, a déclaré à Sputnik Dmitri Rogozine, président de Roscosmos.

Ainsi, il a rejeté la version selon laquelle le trou aurait pu être fait à l'usine de Moscou.

Le président de Roscosmos a expliqué que la chaîne technologique de la production de l'appareil excluait toute «personne étrangère». Selon lui, on ne peut entrer dans l'atelier qu'avec un passe magnétique, il y a des caméras partout. De plus, les travailleurs reçoivent les outils pour les travaux contre signature.

Une situation d'urgence s'est produite dans la nuit du 29 au 30 août dernier dans la Station spatiale internationale à la suite d'une fuite d'air entraînant une baisse de pression dans le vaisseau spatial russe Soyouz. Le soir même, des cosmonautes russes ont comblé le trou de l'intérieur avec un dispositif scellant sur le conseil du centre de contrôle de la mission.

Selon la version initiale, l'incident aurait été causé par une collision avec une micrométéorite. Une fissure de 1,5mm s'est formée dans le compartiment avionique, à l'endroit où ce corps céleste aurait percuté l'appareil, avait précisé M.Rogozine.

La commission chargée d'enquêter sur la dépressurisation du vaisseau spatial russe Soyouz en août dernier a établi qu'il ne s'agissait pas d'un défaut de fabrication mais d'un acte délibéré.

Lire aussi:

Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Tags:
vaisseau spatial, Soyouz MS-09, Holding spatial russe Roscosmos, Dmitri Rogozine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook