Sci-tech
URL courte
10272
S'abonner

Le nouveau vaisseau spatial habité Federatsia, développé en Russie, est en cours de préparation pour ses premiers tests, relatent les médias russes. L’appareil en question doit notamment remplacer le vaisseau Soyouz en transportant les cosmonautes dans l'espace.

Le vaisseau spatial russe prometteur Federatsia est en train d'être préparé pour de complexes tests autonomes, annoncent les médias russes en se référant au service de presse de l'entreprise RKK Energia, le concepteur de l'engin.

Ces vérifications sont effectuées afin de contrôler les paramètres de l'appareil et de ses composants, ainsi que pour diagnostiquer et corriger de possibles défauts de fonctionnement.

Les essais complexes permettent en outre de tester le vaisseau spatial de même que l'interaction de ses systèmes dans des conditions aussi proches que possible d'un fonctionnement réel.

Les travaux de construction du Federatsia ayant été menés conformément au calendrier établi, le début des essais en vol est prévu pour 2023 depuis le cosmodrome de Baïkonour, précise l'entreprise RKK Energia.

Le Federatsia sera destiné au transport de personnes et de charges, tant en orbite que sur la Lune. Son équipage comprendra quatre cosmonautes. L'appareil possèdera une capacité de maintien en vol autonome de 30 jours et, amarré à l'ISS, il pourra être utilisé pendant un an.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Des médecins avouent avoir vacciné des moins de 55 ans à l’AstraZeneca malgré une recommandation contraire
Tags:
vol d'essai, vaisseau spatial, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook