Ecoutez Radio Sputnik
    Archéologie

    Le dur quotidien des Néandertaliens dans le sud de la France expliqué par leurs dents

    CC0 / Efraimstochter
    Sci-tech
    URL courte
    191

    Dans une grotte du sud de la France, des archéologues ont découvert deux dents d'enfants néandertaliens âgés d’environ sept ans. D’après une analyse de ces trouvailles, les scientifiques ont révélé une présence de plomb et d’autres indicateurs qui prouvent que les hommes de Néandertal pourraient avoir été victimes de la pollution.

    Suite à une nouvelle trouvaille archéologique dans le sud de la France, des scientifiques ont supposé que les hommes de Néandertal avaient aussi eu des problèmes avec des eaux polluées, relate le site d'information ScienceNews. Les archéologues ont trouvé deux dents d'enfants néandertaliens qui datent de 250.000 ans. D'après l'état de leurs dents et les traces de plomb qui marquent la découverte, les scientifiques ont présumé une intoxication à cause de l'eau.

    Pour les archéologues, les dents sont comme des arbres, elles gardent les messages à travers les siècles et pourraient raconter le quotidien de leurs propriétaires. Comme les arbres ont des cernes qui montrent leur âge, les dents sont aussi constituées de couches qui collectent l'information pendant la vie de leur propriétaire et la gardent pendant des siècles.

    De ce fait, grâce à l'analyse de ces dents, les chercheurs ont été capables non seulement de définir les conditions climatiques dans lesquels vivaient les enfants, mais aussi qu'un d'eux était allaité deux ans et demi après sa naissance. Les premiers signes d'intoxication sont apparus à l'âge de deux mois et demi, puis, cette dernière a augmenté vers l'âge de neuf mois et encore plus considérablement à deux ans et demi. Toutes ces découvertes ont poussé les scientifiques à penser qu'en plus des eaux polluées, il y avait d'autres sources d'intoxication à l'endroit où vivaient ces deux enfants.

    La grotte de Payre, où la découverte a été faite, se trouve à 25 kilomètres de mines. L'équipe de chercheurs pense qu'elles peuvent être une source d'exposition probable.

    «C'est une distance normale pour les hommes de Néandertal», a expliqué Tanya Smith, citée par ScienceNews. Et de poursuivre: «Il n'est pas difficile de croire qu'ils auraient pu consommer de la nourriture contaminée».

    Auparavant, une équipe de chercheurs avait reconstitué la cage thoracique d'un homme de Néandertal. Il s'avère que le Néandertalien n'était pas un «macho» trapu et courbé au torse gonflé mais qu'il avait une bonne posture et de très bons poumons.

    Lire aussi:

    Les Néandertaliens étaient d’habiles dentistes
    Les hommes de Néandertal prenaient soin des vieillards et des infirmes
    Le régime cannibale, nécessité ou rituel?
    Tags:
    nourriture, plomb, dent, Néandertaliens, découverte, pollution, science, archéologie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik