Sci-tech
URL courte
160
S'abonner

Rester longtemps dans un milieu bruyant augmente les risques de développement de maladies cardio-vasculaires, notamment les infarctus et les AVC, affirment des spécialistes américains à l’issue de leur étude.

Le bruit a un impact négatif sur l'organisme car il augmente les risques de développement de maladies cardio-vasculaires et peut même provoquer des infarctus ou des AVC, relatent des médecins américains du Massachusetts General Hospital dans un article publié par la revue MedicalXpress.

Pour arriver à ce constat, les spécialistes ont analysé des résultats d'IRM du cerveau ainsi que des vaisseaux sanguins de près de 500 personnes de 56 ans en moyenne.

De plus, les chercheurs ont mesuré le niveau de bruit des lieux d'habitation des participants de cette expérience.

Grâce à cette étude, les médecins ont établi que l'amygdale, qui est impliquée dans la reconnaissance et l'évaluation de la valence émotionnelle des stimuli sensoriels, dans l'apprentissage associatif et dans les réponses comportementales et végétatives associées en particulier à la peur et à l'anxiété, est plus actif chez les personnes résidant à proximité des autoroutes et des aéroports.

Ces personnes-là souffrent plus souvent d'inflammations artérielles ce qui augmente considérablement les risques de développement d'infarctus ou d'AVC.

Lire aussi:

Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Dispersion des manifestants à Minsk, la police utilise des grenades assourdissantes - vidéos
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Tags:
maladies cardio-vasculaires, bruit, accident vasculaire cérébral (AVC), infarctus, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook