Sci-tech
URL courte
0 20
S'abonner

L’Australienne Robyn Denholm, qui a fait carrière dans plusieurs entreprises de télécommunications et chez Toyota, a été nommée à la tête du conseil d’administration du constructeur de voitures électriques Tesla.

Après plusieurs semaines de suspense, Tesla a dévoilé le nom de la remplaçante d'Elon Musk. C'est à l'Australienne Robyn Denholm, qui était déjà membre du conseil d'administration du constructeur automobile américain depuis 2014, que sont confiées les rênes de l'entreprise.

«Je crois en cette entreprise, je crois en sa mission et j'ai hâte de travailler avec Elon et l'équipe de Tesla pour générer une rentabilité durable et maintenir la valeur de l'action sur le long terme», a assuré Robyn Denholm citée par des médias.

«Pour assurer une transition réussie durant la période où Robyn restera à Telsa, Elon lui apportera son soutien et toute l'aide dont elle aura besoin dans son rôle de présidente», a souligné le constructeur.

Auparavant, la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme américain de la bourse, avait déposé plainte contre Elon Musk, estimant qu'il avait trompé les investisseurs en assurant dans un tweet du mois d'août qu'il comptait retirer son entreprise de la bourse et avait même monté le financement de l'opération.

Selon la SEC, il n'en était rien et les investisseurs ont pâti des fluctuations du titre, qui avait au final très fortement reculé, liées à cette annonce surprise de M.Musk, sur laquelle il était d'ailleurs revenu quelques jours après.

Mais fin septembre, Elon Musk et la SEC ont finalement scellé un accord mettant fin aux poursuites, en échange de quoi M.Musk abandonnait la présidence du conseil d'administration de l'entreprise qu'il a fondée, en conservant néanmoins le poste de directeur général.

Lire aussi:

Le 14-Juillet version Covid sur la place de la Concorde comme si vous y étiez
«Une chaîne d’opinion», «très à droite, très clivante»: le patron de BFM TV affirme que CNews ne fait pas d’info
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Tags:
présidence, remplacement, Tesla Inc., Elon Musk, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook