Ecoutez Radio Sputnik
    Image d'illustration

    Un laboratoire US dit avoir créé un moyen de détection d’armes nucléaires secrètes

    CC0 / Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    10113

    À l’aide d’un dispositif conçu par des scientifiques américains, il sera possible de détecter des armes nucléaires secrètes et ce en repérant les vibrations du plutonium ou de l’uranium.

     Des scientifiques du laboratoire national de Los Alamos, aux États-Unis, ont développé un système permettant de détecter les indices de la décroissance radioactive. Le dispositif capture des particules d'uranium ou de plutonium à l'aide d'un piège optique permettant ainsi de détecter leurs vibrations, est-il indiqué dans communiqué paru sur le site Phys.org.

    Les chercheurs ont démontré qu'il était possible du point de vue technique de déterminer l'énergie cinétique exacte d'un nucléide émis par une particule radioactive. Dans ce but, une particule de taille micrométrique ou submicrométrique est placée à l’intérieur d’une «pince optique» — dispositif permettant de manipuler un objet à l'aide d'une lumière laser. La particule absorbe complètement la force de recul lors de l’émission du nucléide et se met à osciller, ce qui peut être facilement détecté.

    Les experts envisagent d’améliorer la méthode pour mesurer avec précision les oscillations des particules et l’énergie de recul. Cela permettra de déterminer la composition isotopique de particules radioactives de la taille de l'ordre du nanomètre et moins, est-il en outre indiqué.

    Lire aussi:

    La Russie pourrait lancer une attaque surprise contre l’Europe, spécule Die Welt
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    Tags:
    chercheurs, détection, plutonium, uranium, nucléaire, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik