Ecoutez Radio Sputnik
    Des chiens

    Des scientifiques évoquent le danger de promener son chien

    © Sputnik . Alexandre Kryazhev
    Sci-tech
    URL courte
    51826

    Des chercheurs russes ont découvert que ceux qui promènent leur chien ont beaucoup plus de risques de ramener sous leurs semelles et leurs meilleurs amis sous leurs coussinets des œufs de nématodes que ceux qui ne possèdent pas de chien, indique une récente étude parue dans la revue Veterinary Parasitology.

    Les spécialistes de l'Institut Skriabine de parasitologie fondamentale et appliquée des animaux et des plantes de Russie déclarent que les promenades avec les chiens sont dangereuses pour la santé de l'homme. Ainsi, les chercheurs ont conclu, à l'issue d'une expérience, que le meilleur ami de l'homme rapportait sous ses pattes des œufs de Toxocara canis, des vers ronds parasites du chien, est-il dit dans une étude publiée par la revue Veterinary Parasitology.

    Ces nématodes sont responsables de la toxocarose humaine, une infection parasitaire cosmopolite, particulièrement dangereuse au niveau des yeux qui peut mener à la perte de la vision, à une inflammation oculaire ou à des dommages rétiniens.

    «Même les animaux en bonne santé, mais infectés par les parasites peuvent transmettre les nématodes et devenir un facteur de risque pour l'homme», indique l'article.

    Selon les chercheurs, des œufs de ces nématodes ont été découverts sur les pattes d'un chien sur cinq qui a participé à l'expérience et sous les semelles d'un propriétaire de chien sur dix. Or aucun parasite n'a été trouvé sous les semelles de ceux qui n'ont pas de chien. Les épidémiologistes l'expliquent par le fait que les propriétaires de chiens marchent plus souvent sur des sols infectés de parasites que ceux qui n'en possèdent pas.

     

    Lire aussi:

    Les chercheurs conseillent le «chien-parler» pour mieux s’entendre avec votre animal
    On sait désormais quels parasites intestinaux infectaient les Grecs de l'Antiquité
    11 vers vivants extraits du globe oculaire d'un bébé (image)
    Tags:
    maladie, nématodes, chiens, chercheurs
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik