Ecoutez Radio Sputnik
    La lune

    La date d’apparition d’une station lunaire russe dévoilée

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    Sci-tech
    URL courte
    1162

    La Russie prévoit de déployer une station à grande échelle sur la Lune entre 2036 et 2040, indique le projet de décision de la séance commune de Roscosmos et du conseil de l’Académie des sciences de Russie sur l’espace.

    Entre 2036 et 2040, une base lunaire à grande échelle devrait être déployée, comme l'indique le projet de décision de la séance commune de Roscosmos et du conseil de l'Académie des sciences de Russie sur l'espace.

    Auparavant, une information selon laquelle Roscosmos et l'Académie des sciences de Russie prépareraient un programme lunaire et compteraient le présenter au Président et au gouvernement d'ici trois mois avait filtré.

    L'installation d'une base lunaire commencerait par la livraison de cargaisons de gros tonnage et la mise en place de sites d'essais lunaires pour des expériences scientifiques est également prévue sur la station.

    Le document ne précise cependant pas ce qu'une telle station lunaire en activité pourrait représenter exactement.

    Elle devrait comprendre des modules avec des systèmes de survie et de radioprotection pour les cosmonautes, des centres de surveillance de l'espace terrestre, des installations d'alimentation et de communication, des supports spatiaux pour des expériences de traitement de la matière lunaire. Un observatoire astronomique lunaire devrait être situé près de la base.

    Jeudi, il a été annoncé que la construction d'une station nationale russe en orbite lunaire avec le lancement du module de base était prévue pour la fin 2025. À l'avenir, les vaisseaux spatiaux et les modules de décollage et d'atterrissage accosteraient à la station orbitale pour débarquer les astronautes à la surface du satellite terrestre.

    En septembre 2017, Roscosmos et la NASA ont signé un mémorandum de coopération portant sur la construction de la station orbitale lunaire The Gateway. En 2022, le premier module devrait être envoyé vers la Lune. Les États-Unis ont proposé à la Russie de fabriquer un sas pour cette station. Ce rôle n'avait toutefois pas satisfait la Russie qui avait fait savoir que Moscou ne consentirait pas à participer au projet de station spatiale autour de la Lune sous les conditions américaines.

    Lire aussi:

    La Russie peut mettre sa propre station en orbite lunaire
    Des Japonais sur la Lune? Tout est possible
    La NASA explique pourquoi la coopération avec la Russie concernant la Lune est nécessaire
    Tags:
    cosmonaute, lune, station orbitale lunaire, Holding spatial russe Roscosmos, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik