Ecoutez Radio Sputnik
    migraine

    Et si c’était la migraine? Ces indices qui doivent vous inciter à aller voir un médecin

    CC0 / geralt
    Sci-tech
    URL courte
    Nadine Gordienko
    1100

    Le mal de tête, tout le monde connaît! Cependant, par moment il n’est pas question de douleurs passagères mais d’un véritable calvaire qui transforme la vie en cauchemar. Interrogée par Sputnik, Tatiana Golubeva, neurologue russe, explique comment reconnaître les premiers symptômes de la migraine et soulager la douleur.

    Les maux de tête font partie des ennuis de santé les plus courants. Généralement, ils disparaissent tout seuls ou bien après la prise d'un analgésique. Par contre, il existe des douleurs tellement fortes, prenant à la fois le front, les tempes voire les cervicales et la mâchoire, qu'elles transforment la journée en un lourd calvaire. Dans ce cas-là, il s'agit de migraine, qui fait partie de problèmes très répandus dans la société d'aujourd'hui, explique au micro de Sputnik la neurologue russe Tatiana Golubeva, qui travaille dans un centre médical moscovite.

    Personnes concernées

    Selon elle, cette maladie affecte aussi bien les hommes que les femmes. Néanmoins, les femmes y sont deux fois plus sensibles. Généralement, les effets de la maladie sont les plus forts lorsqu'une femme approche de ses 40 ans, plutôt vers 32-35 ans pour un homme.

    «Le danger principal de la migraine réside dans le fait qu'environ 70%-80% de malades perdent complétement la possibilité de travailler. De plus, certains malades ne sont pas capables de prendre soin d'eux pendant ce temps-là», a précisé Mme Golubeva.

    Comme l'indique la spécialiste, les douleurs surviennent au niveau des yeux, des tempes et du front et durent entre quatre et 72 heures.

    Facteurs déclencheurs

    «Aucun spécialiste ne pourra affirmer avec certitude ce qui provoque les migraines et quelles en sont les causes. Chaque cas est individuel», déplore l'interlocutrice de Sputnik.

    Cependant il existe un bon nombre de facteurs communs qui peuvent déclencher la migraine. Ainsi, les douleurs peuvent être provoquées par la consommation d'aliments contenant des additifs alimentaires ou des conservateurs. Ensuite, ce sont les odeurs très fortes — que ce soit le parfum, la fumée, la peinture-, et la lumière scintillante. En outre, les migraines peuvent être une réaction de l'organisme au changement de temps ou de climat.

    «De plus, la migraine peut être provoquée par le manque de sommeil ou bien par son excès. La fatigue chronique et le surmenage sont aussi parmi les facteurs à risque. L'alimentation joue également un rôle très important dans l'apparition de cette maladie. Dans le même temps, il faut veiller attentivement à son mode de vie et, dans la mesure du possible, éliminer le stress et l'angoisse», a-t-elle poursuivi.

    Les migraines surviennent, entre autre, après une activité physique excessive, un changement de fuseaux horaires ou suite à des habitudes néfastes. Les traumatismes à la tête ainsi que certains médicaments jouent également un rôle crucial dans l'apparition de ces céphalées.

    Symptômes à ne pas négliger

    En fonction du degré de gravité, la migraine connaît quelques phases. Selon la spécialiste, il existe de premiers indices qui font tirer la sonnette d'alarme et devrait inciter l'individu à aller consulter un médecin.

    «Parmi les symptômes les plus généralisés on retrouve les vertiges, la fatigue, la somnolence, les brusques sautes d'humeur de l'euphorie à l'apathie. Certains commencent à avoir des hallucinations. Il y a ceux qui ont peur de la lumière ou du bruit», raconte Mme Golubeva.

    Pendant que l'état général se détériore, d'autres symptômes neurologiques viennent s'ajouter à cette liste et ils peuvent avoir de lourdes conséquences pour la santé humaine. Ainsi, par exemple, l'individu peut avoir les troubles de la conscience et de la vue, la nausée, de la fièvre. La personne pâlit soudainement, elle tremble et se plaint d'avoir de fortes douleurs d'un côté de la tête (ou bien des deux).

    Quelques conseils pratiques à noter

    «Il est impossible de soigner la migraine à la maison. Si les attaques sont douloureuses et régulières, il est indispensable d'aller voir un médecin qui détectera les problèmes essentiels et prescrira le traitement adéquat», souligne Mme Golubeva.

    Elle rappelle cependant qu'il est beaucoup plus simple de prévenir la maladie que de la soigner.

    «Si la migraine est provoquée par le mode de vie et non pas par une autre maladie sérieuse, il suffit de suivre quelques recommandations très simples pour faire baisser la fréquence des attaques. Ainsi, il faut dormir au moins huit heures par nuit. Les activités physiques, la méditation, le yoga sont aussi importants. Il faut s'alimenter correctement, boire de l'eau, éviter les conflits, le stress et le bruit», conseille la neurologue.

    D'après elle, le massage est aussi une mesure de prévention assez efficace. Il faut alors commencer par les tempes et le front. Il est conseillé de masser les tempes par mouvements circulaires en exerçant une pression tout le long de la mâchoire. Ce geste peut être accompagné d'une goutte d'huile essentielle de menthe poivrée et d'une compresse froide pour plus d'efficacité.

    Si la migraine vous guette au travail, il faut essayer de s'isoler en trouvant un coin tranquille et bien aéré. Le mieux ce serait alors de s'allonger dans le calme.
    Il ne faut jamais oublier que la migraine "aime" certains aliments comme, par exemple, le café, la charcuterie, le fromage ainsi que les produits laitiers. Les épices, les bananes, les aubergines, les carottes ainsi que les noix et les boissons alcoolisées seraient également à éviter.

    «Dans tous les cas, il faut toujours avoir dans la tête que la migraine est une maladie sérieuse qui peut entraîner des conséquences dramatiques. De plus, elle peut attester des maladies sous-jacente, ce qui nécessite une consultation médicale immédiate», a résumé Mme Golubeva.

    La migraine est une maladie caractérisée par la survenue régulière et répétitive de maux de tête violents parfois associées à des vomissements.

    Lire aussi:

    Des chercheurs dévoilent pourquoi les femmes souffrent plus souvent de migraines
    Vaincre le syndrome de la fatigue chronique et retrouver la pêche, c’est possible!
    Dix signes que le stress a pris possession de votre corps et votre cerveau…
    Tags:
    conseils, indices, maladie, tête, médecine, santé
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik