Ecoutez Radio Sputnik
    déluge

    Les scientifiques alertent sur le risque d’un nouveau Déluge

    CC0 / intographics
    Sci-tech
    URL courte
    1257

    Une quantité d’eau énorme coule à travers la fosse des Mariannes ce qui fait d’elle une sorte de «siphon de sol» qui engloutit des kilomètres et des kilomètres cubes d’eau de l’océan, affirment des scientifiques américains. Ceci ferait craindre, selon eux la répétition d’un Déluge.

    En étudiant la fosse des Mariannes, des spécialistes américains de l'Université de Washington ont été choqués par les résultats obtenus. Au cours de leur étude, ils ont constaté que la fosse des Marianne, tout en étant l'endroit le plus profond de la croûte terrestre, fonctionne comme un «siphon de sol». L'eau y passe par kilomètres cube.

    La fosse se situe à la frontière de plaques tectoniques, dans une zone de subduction où la plaque pacifique passe sous la plaque philippine, en engloutissant au passage d'énormes quantités d'eau.

    Tout ceci n'est toutefois pas nouveau. Les scientifiques le savaient déjà bien avant. Cependant, cette nouvelle étude a démontré que les profondeurs terrestres avalent 4,3 fois plus d'eau que l'on ne le croyait auparavant.

    Rien que la fosse des Mariannes absorbe quelque trois kilomètres cubes d'eau par an, mais, comme l'indiquent les chercheurs, il se peut qu'elle ne soit pas la seule fosse qui mène dans les profondeurs.

    D'après les scientifiques, la Terre cache des océans souterrains qui s'alimentent régulièrement en eau grâce à celle se trouvant à la surface. Après avoir analysé environ 600.000 sismogrammes, ils ont constaté qu'il existe encore au moins deux réservoirs d'eau. L'un d'eux se trouve au-dessous de l'Amérique du Nord et l'autre sous la partie est de l'Eurasie.

    Cette découverte a divisé le monde scientifique en deux camps: les spécialistes du premier supposent que l'eau que l'on retrouve dans les profondeurs pourrait rejaillir un jour à la surface, en provoquant un nouveau Déluge.

    Dans le second, d'autres chercheurs estiment que ce «siphon de sol» naturel fait du bien à la planète car il absorbe l'eau qui semble le résultat d'une fonte des glaces. À en croire les partisans de cette idée, cela permet de ralentir considérablement la montée des eaux au niveau mondial.

    Lire aussi:

    Que cache le site le plus profond de la Terre, la fosse des Mariannes?
    Et si l’on faisait exploser la plus puissante bombe nucléaire au fond de l’océan? (vidéo)
    Un drone sous-marin russe diffusera depuis la fosse des Mariannes
    Tags:
    chercheurs, science, inondation, fosse des Mariannes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik