Sci-tech
URL courte
2185
S'abonner

Faire le ménage est une obligation du quotidien pour vivre confortablement. Cependant, selon une récente étude réalisée par des scientifiques américains, l’entretien ménager cache des risques inattendus. En effet, certains produits de nettoyage contiennent une substance qui rend les microorganismes résistants aux antibiotiques.

Si le rapport entre la propreté de l'habitat et la santé humaine semble évident, des chercheurs américains de l'Université Northwestern ont vu ce constat sous un autre angle. En effet, certains produits de nettoyage contiennent une substance qui rend les microorganismes nichés dans la poussière résistants aux antibiotiques, peut-on lire dans un article publié sur le portail Phys.org.

Les spécialistes ont ainsi analysé des échantillons de poussière, prélevés dans 42 salles de gymnastiques, où les sportifs sont souvent en contact avec le sol et le tapis. Ils utilisent d'ailleurs régulièrement des serviettes antibactériennes pour se nettoyer.

Les résultats ont montré que ces échantillons contenaient une grande quantité de triclosan, bactéricide qui rendrait les microorganismes résistants aux antibiotiques.

Le triclosan est largement utilisé depuis les années 1970, et massivement dans des centaines de produits courants depuis le début des années 1990. Aux États-Unis il a été ajouté dans les produits de désinfection jusqu'en 2017. Ensuite l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drug Administration, FDA) a interdit son utilisation dans la production de savon antibactérien car cette substance pourrait être potentiellement dangereuse pour le système endocrinien et reproductif de l'individu.

Néanmoins, le triclosan est toujours utilisé dans le dentifrice et d'autres produits d'hygiène.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Un médecin explique pourquoi il est déconseillé de se laver à l’eau froide
Tags:
antibiotiques, étude, poussière, santé, science
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook