Sci-tech
URL courte
337
S'abonner

L'épave du légendaire paquebot Titanic, lequel a sombré le 14 avril 1912, pourrait être explorée par des visiteurs ordinaires, et ce, pour la bagatelle de 100.000 dollars.

Une nouvelle expédition consacrée à l'inspection de l'épave du Titanic, reposant au fond du Pacifique, devrait partir en 2019. Des curieux ordinaires pourront y prendre part, annonce le site de la mission.

Selon ce dernier, il suffira de payer 100.000 dollars, ce qui est comparable au prix d'un voyage en première à bord de ce navire légendaire. Les visiteurs vivront à bord du même navire que les chercheurs et pourront expérimenter une immersion de sept heures à bord d'un appareil sous-marin.

Les candidats potentiels au voyage vers les profondeurs devront passer les étapes d'une sélection concernant leurs paramètres physiques et leur état de santé général, ainsi que valider une formation d'une journée.

Ceux qui ne sont pas prêts, pour le moment, à effectuer l'immersion, pourront attendre 2022, lorsqu'une réplique du navire légendaire, le Titanic II, débutera ses croisières entre l'Angleterre et les États-Unis.

Ce bateau hommage, commandé par le milliardaire australien Clive Palmer, sera construit en Chine et pourra emporter à son bord le même nombre de passagers (2.400) et de membres d'équipage (900) que son prédécesseur.

Le Titanic II naviguera de Dubaï à Southampton en Angleterre, puis jusqu'à New York, en suivant le même itinéraire que celui emprunté par son prédécesseur, qui avait sombré le 14 avril 1912. Bien que le Titanic II soit une réplique de l'original, celui de 2022 sera équipé des outils de navigation modernes. Il sera également légèrement plus large que son ancêtre, dans un souci de stabilité.

Selon la compagnie Blue Star Line, les tickets ne sont pas encore disponibles à la vente mais, lorsqu'ils le seront, les passagers pourront choisir entre trois classes différentes, comme en 1912.

Lire aussi:

En continu: Erevan affirme qu'un de ses avions a été abattu par un F-16 turc, la Turquie dément
«Volonté de punir»: Macron multiplie les assassinats à l’étranger, assure une nouvelle enquête
«C’est une guerre» au Haut-Karabakh et elle engage un grand nombre de militaires, déclare l’Arménie
Tags:
visiteurs, Titanic (paquebot), océan Pacifique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook