Ecoutez Radio Sputnik
    L’alcool aurait un effet bénéfique pour les personnes avec une insuffisance cardiaque

    L’alcool aurait un effet bénéfique pour les personnes avec une insuffisance cardiaque

    © Photo. Pixabay
    Sci-tech
    URL courte
    0 104
    S'abonner

    Une consommation modérée d’alcool affecte-t-elle la santé humaine? Selon des scientifiques, pour les personnes qui souffrent d’insuffisance cardiaque, l’alcool à des doses modérées pourrait avoir des effets bénéfiques entraînant une prolongation de leur espérance de vie.

    Une consommation de quantités modérées d'alcool pourrait avoir des effets positifs pour la santé de ceux qui souffrent d'insuffisance cardiaque, selon des scientifiques. Ils ont publié les résultats de leurs recherches dans la revue JAMA Network Open.

    «Beaucoup de personnes souffrant d'insuffisance cardiaque consomment régulièrement de l'alcool. Nous avons découvert que de petites doses d'alcool étaient associées à une plus longue espérance de vie après un diagnostic similaire. Pourquoi cela est ainsi, ce n'est pas encore clair, mais pourtant, si vous n'avez jamais bu, il ne faut pas commencer maintenant», a expliqué David Brown de l'université Washington de Saint-Louis.

    Afin de prouver leur hypothèse, Brown et ses collègues ont observé pendant 24 ans presque 6.000 personnes âgées aux États-Unis. Sur cette période, chez la plupart des personnes observées s'est développée une insuffisance cardiaque de différents degrés. Cela a permis aux scientifiques d'associer le développement de cette maladie à la consommation d'alcool.

    Les chercheurs ont divisé les patients à trois groupes. Le premier groupe est ceux qui consomment beaucoup d'alcool, puis, un groupe de personnes qui ne boivent pas du tout et enfin un troisième groupe de gens qui ne consommaient pas plus de sept verres par semaine.

    Selon les résultats, parmi les personnes des deux premiers groupes le taux de mortalité était presque identique. Ils ont vécu en moyenne entre 2.600 et 2.700 jours après qu'il leur a été diagnostiqué une insuffisance cardiaque. Pour le troisième groupe, ce chiffre est de 3.100 jours, ce qui est environ 1,5 an de plus que les Américains qui buvaient excessivement ou pas du tout.

    Les scientifiques ont supposé que l'une des raisons de ces résultats est le fait que les personnes qui consommaient de l'alcool modérément faisaient plus de sport que les autres. D'un autre côté, cela pourrait aussi être une conséquence du fait que l'alcool fait dilater les vaisseaux sanguins et mène à une baisse de la tension. De plus, il ralentit le développement du cholestérol dans l'organisme.

    Lire aussi:

    Un couple achète un vieux château en France et se met à gagner des millions – photos
    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    En boule au sol, il est roué de coups de matraque et de pied par des policiers à Paris le 5 décembre – vidéo
    Tags:
    chercheurs, insuffisance cardiaque, santé, consommation, bienfaisance, alcool, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik