Sci-tech
URL courte
1 0 0
S'abonner

À l’avenir, les cosmonautes pourraient être retenus sur la base de critères génétiques, selon la directrice adjointe de l’Institut des problèmes médico-biologiques, Lioudmila Bouravkova.

Les spécialistes chargés de la sélection des futurs cosmonautes pourront recourir à l'analyse génétique des candidats, a annoncé aux journalistes Lioudmila Bouravkova, directrice adjointe de l'Institut des problèmes médico-biologiques de l'Académie des sciences de Russie.

«À l'heure actuelle, la sélection se fait sur la base de l'état de santé, de l'étude des réserves de l'organisme et de sa réaction à des impacts extrêmes éventuels. On peut regarder plus en profondeur pour voir ce qu'il y a au niveau génétique», a fait savoir Lioudmila Bouravkova.

Elle a signalé que le recours à des «tests génétiques» lors de la sélection de nouveaux cosmonautes n'en était qu'à l'état de discussion.

«Il ne fait pas de doute qu'il faut tout bien examiner. Des débats sont en cours sur l'utilisation de ce procédé parce qu'on ne peut pas refuser un candidat en fonction d'un gène alors qu'il est inactif», a-t-elle ajouté.

Lire aussi:

Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Un policier fait un croche-pied à un migrant lors de l'évacuation place de la République – vidéo
Tags:
gènes, sélection, cosmonaute, Institut des problèmes médico-biologiques de Moscou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook